Age des débutants en F1 (1990-2021)

Partagez votre culture historique de la F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2503
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Age des débutants en F1 (1990-2021)

Message par JTarJ » sam. 10 févr. 2018 5:13

Originellement posté par JTarJ le 15/05/2016

Suite à la promotion puis à la victoire de Max Verstappen, nous avons eu sur le forum les remarques obligatoires sur le jeune âge du garçon, certains pensant même que ce n'est pas bien raisonnable qu'un pilote aussi jeune puisse remporter un Grand Prix.

Ce post de Donington notamment m'a fait réagir:
Donington a écrit :Même si je ne peux pas m'empêcher de me demander si le fait qu'un adolescent soit capable de remporter une course de Formule 1 est forcément bon pour l'image de cette discipline. Quand Senna est arrivé, tout le monde criait au prodige et il avait 24 ans. Quand Schumi est arrivé, tout le monde hurlait au prodige et il en avait 23. L'age n'avait d'ailleurs pas tant évolué...de Bruce McLaren à Alonso ou de Fittipaldi à Schumi (pour le titre). Puis, tout s'est accéléré subitement....comme si c'était d'un seul coup devenu + facile de piloter au + haut niveau. La prochaine étape, ce sera un vainqueur de grand prix à 13 ans?
Auquel j'ai répondu:
JTarJ a écrit :J'ai l'impression que tu fais un biais de confirmation, en prenant les exemples les plus remarquables comme étant la norme. Autant je suis d'accord pour dire que la moyenne d'âge des débuts en F1 est plus basse que par le passé, autant je ne trouve pas la baisse aussi brutale que toi. Aussi il y a des raisons qui font que les pilotes ont tendance à débuter plus jeune.

Mais bon, il n'y a qu'un moyen de savoir, sortir Excel et faire les stats de moyenne d'âge des débutants sur chaque saison depuis x années...

Quand au fait d'avoir un vainqueur de GP de 13 ans, tant que les règles ne bougent pas ça n'arrivera jamais (limite minimale de 18 ans).
Donc je me suis exécuté, enfin... En mentant sur un point, je n'ai pas Excel donc j'ai fait ça sur LibreOffice. :mrgreen:

J'ai pris la date de naissance et la date du premier Grand Prix de tous les débutants de 1990 à aujourd'hui (donc je n'ai pris en compte que ceux qui avait participé à au moins une course, les pilotes du genre Claudio Langes qui ne se sont jamais qualifiés à un GP ne sont pas comptabilisés). Pourquoi 1990 ? Parce que honnêtement j'avais un peu la flemme de couvrir tout l'histoire de la F1, parce que Doni avait mentionné Schumacher donc je voulais commencer par une période qui couvrait ses débuts, parce que bien qu'il aie aussi mentionné Senna mais que la différence n'était pas aussi marqué et surtout parce qu'il dénonçait le "jeunisme" des pilotes de F1 comme un phénomène relativement récent.

Il serait intéressant d'étendre ces stats depuis les débuts de la F1, peut être plus tard quand j'aurais le temps et la motivation.

Mon tableau pas-Excel a calculé l'âge approximatif de tous les débutants que j'ai entré (à priori tout le monde est là mais pas impossible que j'en aie oublié un ou deux, voici la liste complète donc n'hésitez pas à relever les oublis que j'ai pu faire), c'est à dire le nombre de jours entre le date du premier GP du pilote et sa date de naissance divisé par 365,25. J'ai calculé la moyenne d'âge de tous les débutants (tous, y compris ceux qui n'ont fait qu'un seul Grand Prix) sur une année donnée et également sur 3 ans (à partir de 1992 puisque je n'ai pas entré de données pour avant 1990).

Et voici le résultat, en orange la moyenne d'âge sur la saison, en bleu la moyenne pondérée sur 3 ans:
Image

En résumé depuis 1998 et cette étrange "bosse" au début des années 1990 (j'y reviendrais plus tard), la moyenne d'âge des débutants est relativement stable et en réalité la moyenne d'âge sur 3 ans en 2016 (la plus basse sur les 10 dernières années grâce à vous savez qui) est plus élevée qu'en 1998 (23,12 ans en 2016 contre 23,05 ans en 1998). Il se trouve en fait que la moyenne d'âge sur 3 ans à augmenté assez régulièrement (bien que légèrement) entre 1998 et 2005 pour atteindre un pic de 24,79 ans en 2007, cette moyenne a fait un yoyo entre 2008 et 2013 et est restée stable depuis.

Pour ce qui est des moyennes d'âge sur une saison donnée c'est plus volatile forcément, mais encore une fois, c'est pas 2015 qui détient le record de l'année où les débutants étaient les plus jeunes mais 2009 (21,70 ans en 2015 contre 21,55 ans en 2009) tandis que 1998 est troisième (21,97 ans). Toutefois, on peut remarquer que 2009 a un point commun avec 2015 dans le sens où cette année était aussi l'année des débuts de Buemi (20,41 ans) et Alguersuari (19,34 ans, ce qui était le record à l'époque). De manière générale, on constate une baisse dans la moyenne d'âge des débutants d'une saison lorsqu'une nouvelle génération de pilotes de la RBJT débute chez Toro Rosso car cette baisse existe aussi pour 2012 (Vergne/Ricciardo) même si moins marquée que 2009 et 2015 car Ricciardo a débuté en 2011 et que cette génération de pilotes STR était un peu plus âgée que les deux autres (22,02 ans pour Ricciardo et 21,90 ans pour Vergne à leur débuts respectifs)

Sinon de manière plus générale, j'ai constaté que la majorité des débutants en F1 sur la période donnée étaient dans la tranche d'âge des 20/25 ans, comme l'illustre ce camembert:
Image
On a 76 débutants de 20/25 ans (55,07%), puis 44 dans la tranche 25/30 ans (31,88%), 12 qui avaient plus de 30 ans lors de leur débuts (8,70%) et enfin seulement 6 dans les moins de 20 ans (4,35%).

Sur les dix dernières saisons par contre, la répartition est un peu différente, et on a proportionnellement plus de débutants jeunes (aussi bien de moins de 20 ans que de 20/25 ans) :
Image
Pour info, le seul +30ans, c'est Lotterer :mrgreen:

Cette tendance est flagrante quand on regarde cet histogramme, on voit qu'une bonne partie des pilotes de F1 débutants dans les hautes tranches d'âge (25/30 et 30+) ont débuté dans la première partie des années 1990, ce qui explique en partie la "bosse" de 1991-1997:
Image

D'ailleurs, pourquoi cette bosse ? À vrai dire, j'étais surpris à deux titres lorsque j'ai traité la première année de ma période (1990 pour ceux qui n'ont pas suivi), car non seulement il n'y avaient que deux débutants cette année là (David Brabham et Gabriele Tarquini) et qu'ils étaient tous les deux dans la tranche des 20-25 ans (ce qui est, de nos jours en tout cas, considérée comme la tranche normale pour un débutant en F1), je me suis dit vu le nombre d'écuries faites de bric et de broc qui courait durant cette époque que ça devait forcément être une anomalie statistique.

Les années suivantes ne m'ont pas fait mentir, non seulement sur la période 1991-1994 il y avait beaucoup plus de débutants, puis j'ai vu leur âge, pas mal avaient plus de 25 ans, certains plus de 30 ans, puis j'ai vu les noms : Eric van de Poele, Andrea Chiesa, Paul Belmondo, Toshio Suzuki... Et je me suis rappelé ou vu les écuries pour lesquelles ils couraient : Modena, Fondmetal, March, Brabham, Larousse... Beaucoup d'écuries qui disparaitront dans les années qui suivront. Puis j'ai vu que la bosse s'arrêtait à peu près à l'époque où les dernières "écuries-poubelles" (Pacific, Simtek, Forti...) ont disparues.

En aparté, parmi tout ce lot de quasi-trentenaires-bras-cassés, on n'a pas eu que des pilotes payants oubliables, c'est aussi à cette époque qu'ont débuté Damon Hill (qui avait presque 32 ans lors de son premier GP) et Eddie Irvine (presque 28 ans) qui ont tous les deux eu une carrière plus qu'honorable.

Je ne pense pas avoir la réponse absolue, mais ça m'a fait émettre une hypothèse : Les écuries précaires qui prennent des débutants, et plus notamment celles sur le point de disparaitre, ont tendance à prendre des débutants plus âgés.

Cela s'expliquerait par le fait qu'elles raisonnent au très court terme (c'est à dire essentiellement le prochain Grand Prix), dans cette optique ils prendront le gars qui aura la plus grosse mallette, indépendamment de son expérience et de son âge, d'où le fait qui leur semble acceptable d'avoir un débutant qui a 38 ans et demi (oui, je pense à toi Toshio Suzuki !) quand bien même il s'agit d'un pilote sous contrat pour un ou deux Grand Prix.

Du coup, ça me fait forcément penser à la corollaire : Une écurie établie (qui ne risque pas de disparaitre dans le prochain quart d'heure et qui peut donc penser au long terme) aura tendance à prendre des débutants jeunes. Par exemple, même sans citer Toro Rosso, Hamilton a débuté chez McLaren, Button, Rosberg et Hülkenberg chez Williams, Kubica et Vettel chez BMW Sauber, etc.

Malheureusement, il faut encore que je "teste" cette hypothèse, en calculant la proportion de débutants qui étaient dans des écuries précaires et celles qui étaient dans des écuries plus "safe". Surtout que quand bien même cela se vérifierait, ça s'exprimerait en probabilités et non en règle absolue (ça ne couvrirait pas le cas, par exemple, d'une écurie comme Toyota qui engage un trentenaire débutant en F1, mais vétéran d'autres disciplines).

Pour ceux qui veulent des données plus exhaustives, voici le tableau global:
Image
Légende
Average over 3 years: Âge moyen des débutants sur 3 ans (année N, N-1 et N-2)
Average that year: Âge moyen des débutants sur l'année N
Nb of rookies over L3Y: Nombre moyen de débutants sur 3 ans (année N, N-1 et N-2)
Nb of rookies that year: Nombre de débutant sur l'année N (y compris les débutants en cours de saison)
Nb rookies < 20yo: Nombre de débutant qui avaient moins de 20 ans lors de leur premier GP
Nb rookies < 20yo: Nombre de débutant qui avaient entre 20 et 25 ans lors de leur premier GP
Nb rookies < 20yo: Nombre de débutant qui avaient entre 25 et 230 ans lors de leur premier GP
Nb rookies > 30yo: Nombre de débutant qui avaient plus de 30 ans lors de leur premier GP
Ensuite il s'agit de l'age des débutants que j'ai relevé.

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2503
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » sam. 10 févr. 2018 5:14

Suite de l'étude, originellement posté par JTarJ le 23/07/2017
JTarJ a écrit :Il serait intéressant d'étendre ces stats depuis les débuts de la F1, peut être plus tard quand j'aurais le temps et la motivation.
:noel:

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

Image

Bon c'est bien joli tout ça, mais ça ne dit pas exactement les chiffres :

Image

2017 est l'année avec les plus jeunes débutants de l'histoire de la F1 avec 20,844 années de moyenne, c'est la première année à passer sous les 21 ans de moyenne. Sur une année, elle bat le record de 2009 (21,549 ans), 2015 est la troisième année "la plus jeune" (21,704 ans) devant 1998 (21,972 ans) et 2012 (21,991 ans).

Sur une moyenne pondérée sur 3 ans, on passe aussi pour la première fois sous les barre des 22 ans. La moyenne pondérée sur 5 ans est aussi légèrement en baisse.

Si Pierre Gasly débutait en Hongrie (ça n'arrivera pas mais bon, je peux bien faire des hypothèses pour montrer comment ça peut évoluer d'ici la fin de la saison) la moyenne passerait juste au dessus des 21 ans (21,054 ans) et 2017 serait toujours l'année record en terme de précocité. 2018 pourrait battre 2017 si Charles Leclerc est le seul débutant du plateau l'an prochain (ou alors en cas d'une titularisation surprise d'un pilote comme Lando Norris). Dans un scénario où Leclerc et Gasly débuteraient au GP d'Australie 2018, la moyenne des débutants de 2018 serait de 21,283 ans, la moyenne augmenterait encore plus si Oliver Rowland débute en F1 (ce qui serait aussi une grosse surprise) puisque ce dernier aura 25,6 ans à la date du GP d'Australie.

À noter que j'ai corrigé mes stats en appliquant une moyenne pondérée sur les moyennes sur trois et cinq ans, d'où le chiffre plus faible pour 2016 que celui qui a été publié dans la première version (ça, et le fait que Ocon a débuté entre temps aussi).

Pour les années 1950, je n'ai pas comptabilisé les pilotes n'ayant participé qu'aux 500 miles d'Indianapolis, et pour ceux qui ont fait les 500 miles et une autre épreuve du championnat du Monde, c'est la date de la première participation à une autre épreuve qui compte. J'avais aussi pensé à prendre en compte d'une manière ou d'une autre les épreuves hors championnat ou tout simplement à exclure les pilotes ayant débuté hors championnat mais je me suis rendu compte que certaines épreuves de F1 HC de l'époque n'avaient pas tout à fait le calibre d'un Grand Prix donc j'ai préféré me raviser, quitte à comptabiliser tous les pilotes de la première saison comme débutants (ce qui augmente énormément la moyenne, forcément).

Bien sur, comme j'ai mis les données (dates de naissances et dates des premiers GP) à la main, il peut y avoir des erreurs.

---


MàJ 01/10/2017

Juste une petite màj après les débuts de Gasly : Il a débuté aujourd'hui à l'âge de 21,647 ans.

Ça remonte légèrement la moyenne de 2017 qui reste l'année avec les plus jeunes débutants de l'histoire de la F1 : 21,111 ans de moyenne sur la saison 2017, 21,966 ans de moyenne sur les trois dernières années, 22,834 ans de moyenne sur les cinq dernières années.

L'an prochain, il semble probable qu'on aie un seul débutant au départ du premier GP de la saison (Charles Leclerc, qui devrait avoir 20,439 ans le jour du GP d'Australie) ce serait la première fois depuis 2009 que ça arrive (trois des quatre débutants de 2009 ont débuté en cours de saison), par contre ce n'est jamais arrivé qu'il y aie un seul débutant sur l'ensemble d'une saison.

---

MàJ 25/10/2017

Et.... Hartley remonte la moyenne, il a débuté dimanche dernier à l'âge de 27,949 ans (son 28e anniversaire sera le 10 novembre prochain) du coup 2017 n'est plus du tout l'année avec les plus jeunes débutants.

Maintenant la moyenne des débutants de 2017 seul est de 22,821 ans ce qui en fait presque une année banale. La moyenne pondérée sur trois ans est de 22,393 ans et celle sur cinq ans est de 23,047 ans.

Pour info il est le 10eme débutant de plus de 25 ans de la décennie 2010, un peu plus de 25% des débutants de cette décennie avaient plus de 25 ans lors de leur débuts.

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2503
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » dim. 17 janv. 2021 2:13

Ce topic méritait une mise à jour vu que visiblement je n'ai posté que jusqu'à 2017 et que j'avais pourtant continué à régulièrement mettre à jour le tableau. :noel:

Alors voilà ce que ça donne jusqu'à début 2021 :

Âge moyen des débutants :
Image

Âge moyen des débutants sur la décennie 2010 :
Image

Âge moyen des débutants sur 2012-2021 :
Image

Nombre de débutants par année :
Image

Plus jeune et plus vieux débutant par année :
Image

Nombre de débutants par groupe d'âge :
Image

Nombre de débutants par groupe d'âge sur la décennie 2010 :
Image

Nombre de débutants par groupe d'âge sur 2012-2021 :
Image

Le tableau complet :
Image

J'ai aussi corrigé les camemberts des décennies 1950 et 1960 qui ne pointaient pas vers les bonnes années.

2020 était une année très particulière pas seulement à cause de la pandémie et du fait que la saison a débutée bien plus tard que d'habitude, mais aussi parce que c'était une saison sans réel "jeune espoir", on a eu un débutant qu'on peut catégoriser comme pilote payant et deux réservistes qui ont pu débuter en F1 suite aux circonstances que l'on connait. Ces trois débutants étaient plus âgés que ce qu'on a eu l'habitude de voir ces dernières années puisqu'ils avaient 25,017 ans (Latifi), 24,447 ans (Fittipaldi) et 25,203 ans (Aitken). Tout ça nous donne une moyenne de 24,889 ans pour les débutants de 2020 ce qui est une moyenne élevée qui peut apparaitre comme une anomalie statistique quand on compare aux années précédentes, c'est la moyenne la plus élevée depuis 2010 et l'arrivée des "nouvelles" écuries (Lotus/Caterham, HRT et Virgin/Marussia/Manor) qui ont contribué à faire débuter 3 des 5 pilotes rookies de cette année là.

J'ai aussi fait le calcul sur 2021 avec les trois débutants confirmés (Schumacher, Mazepin et Tsunoda) en partant du postulat que la saison allait démarrer à Bahreïn (le 28 mars 2021), on arrive à une moyenne très provisoire de 21,656 ans pour le rookie moyen de 2021 ce qui est bien plus en phase à ce qu'on est habitué sur la fin de décennie 2010.

Pour ce qui est de la tendance générale maintenant que la décennie est terminée on a le recul nécessaire pour constater qu'il y a une baisse constante de l'âge moyen du débutant en Formule 1 entre 2010 et 2019, à voir comment ça évolue dans le temps mais on attendra forcément un plateau car tout le monde ne pourra pas atteindre la F1 3 ans après avoir débuté en monoplace, dans le cas de la promotion 2021, Schumacher a passé 6 années en sport auto avant de débuter en F1, Mazepin 7 années (si on compte ses début dans la série hivernale MRF Challenge en 2014) et Tsunoda 5 années (si on compte sa pige en F4 japonaise en 2015). En partant du principe qu'un pilote passe en monoplace vers l'âge de 15 ans, ça veut dire qu'il peut difficilement espérer débuter en F1 avant l'âge de 20/21 ans s'il n'est pas "précoce".

Si j'ai le temps et la motivation j'essayerai de faire un récap du nombre d'années que les pilotes ont mis avant de débuter en F1 puisque ça me parait cohérent dans la compréhension de l'évolution de cet âge moyen.

Répondre