Le meilleur Duo de Pilotes ? Deux numéros 1 ?

Partagez votre culture historique de la F1
Répondre
Avatar du membre
knails
#27
Messages : 1394
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 5:46
Pilote(s) favori(s) : Schumi, Kimi
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Interlagos, Monza, Spa

Le meilleur Duo de Pilotes ? Deux numéros 1 ?

Message par knails » mar. 26 mai 2020 9:26

Bonsoir

A la suite d'un article sur Motorsport où ils cherchaient à savoir quelle pourraient être la meilleur équipe de tout les temps. Dans cette analyse, ils indiquent clairement un numéro 1 et un numéro 2. Dans cet article, j'ai l'impression qu'ils considèrent qu'il ne peut y avoir deux numéros 1 dans une équipe. Si cette analyse est souvent vraie (Rosberg / Hamilton - Senna / Prost), il y a un contre exemple avec le Duo Lauda - Prost.

Ma question étant la suivante, si vous deviez constituer un des meilleurs duo de Pilotes en vous assurant de leur compétitivité mais aussi de la bonne ambiance entre les deux pilotes, chose qui est assez rare à obtenir, qui choisiriez vous, toutes périodes confondus.

Si Lauda me parait incontournable car il ne me semble pas avoir eu de soucis avec ses coéquipiers, je me questionnais sur quelle autre pilotes cohabiterais bien avec un autre n°1 ? Fangio ? Clark ? Stewart ? C'est les premiers noms qui me viennent à l'esprit. Je ne met évidemment pas de Senna, Hamilton et de Schumacher. Si cela a marché avec Prost, je ne le met pas, malgré que ça ait marché, car cela n'a pas marché avec tous ses coéquipiers.

Quand pensez-vous ?
Forza Scuderia ! Keep Fithing Schumi

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2503
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » mer. 27 mai 2020 12:43

En fait ça dépend de si tu construit une écurie sur la durée ou non, avoir deux N°1 c'est bien pendant un ou deux ans mais ça finit forcément par se péter la gueule.

Pour répondre à ta question initiale, peut être Lauda-Clark ou Prost-Clark, mais là on arrive dans une autre problématique je pense pour les plus anciens champions : le fonctionnement d'une écurie et la dynamique entre coéquipier est différente selon les époques, du coup c'est difficile de prédire comment un Fangio ou un Clark se serait comporté chez McLaren en 1988, Ferrari en 2002 ou Mercedes de nos jours.

Avatar du membre
Rín
Messages : 2120
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:05

Message par Rín » mer. 27 mai 2020 1:21

Les courreurs auto des années 50 à 1970 étaient assez "vieux" à notre periode si vous mettez Fangio avec 40 ans contre des pilotes de 20 ans , je pense qu'ils n'y arriveraient pas.
Image

Avatar du membre
Lyserg
38
Messages : 748
Enregistré le : mar. 06 mars 2018 10:41
Localisation : Corvette Corner
Pilote(s) favori(s) : Niki Lauda
Circuit(s) favori(s) : Le Mans

Message par Lyserg » mer. 27 mai 2020 1:26

On a vu avec Senna - Prost en 1988 et Hamilton - Rosberg plus récemment que la relation du duo de pilotes n'était pas le facteur décisif pour ce qui est des résultats.

Tu cites Lauda - Prost et c'est une erreur. Prost était débutant et Lauda vétéran quand ils se sont retrouvés chez McLaren. Lauda a coaché Prost (qui ne l'a jamais caché). Lauda a gagné son titre de 1984 à la ruse et a formé Prost, qui avait déjà la vitesse. En 1985 Lauda a la tête à l'aviation et Prost bonifie l'expérience de l'année passée.
There are two things no man will admit he cannot do well: drive and make love. - Stirling Moss

Avatar du membre
knails
#27
Messages : 1394
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 5:46
Pilote(s) favori(s) : Schumi, Kimi
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Interlagos, Monza, Spa

Message par knails » mer. 27 mai 2020 7:44

Lyserg a écrit :
mer. 27 mai 2020 1:26
On a vu avec Senna - Prost en 1988 et Hamilton - Rosberg plus récemment que la relation du duo de pilotes n'était pas le facteur décisif pour ce qui est des résultats.

Tu cites Lauda - Prost et c'est une erreur. Prost était débutant et Lauda vétéran quand ils se sont retrouvés chez McLaren. Lauda a coaché Prost (qui ne l'a jamais caché). Lauda a gagné son titre de 1984 à la ruse et a formé Prost, qui avait déjà la vitesse. En 1985 Lauda a la tête à l'aviation et Prost bonifie l'expérience de l'année passée.
Il me semblait pourtant que Prost avait déjà quelques années de F1, non ? J'ai cité cet exemple car c'est le seul avec des champions du Monde (même si Prost ne l'était pas à ce moment) qui a marché.

Pour répondre aux postes précédents, même si ce n'est pas facile de comparer et même si les anciens pilotes auraient peut être du mal dans les monoplaces actuelles, la question est davantage de savoir, s'ils avaient été performants et s'ils avaient vécus à la même époque, en pouvant s'adapter à l'époque, lesquels des pilotes auraient pu s’accommoder d'être dans une autre équipe avec un autre pilote talentueux ?

Des pilotes comme Schumi, Piquet, je ne pense pas par exemple.

J'ai cité des pilotes comme Clrk, Stewart et Fangio car je les imagine facilement se battre avec un coéquipier aussi fort sans qu'il y ait des casses dans l'équipes.

Enfin ce n'est que mon avis car JtarJ pense que cela ne fonctionnerait pas sur le long terme. Pas sur mais c'est possible quand même.
Forza Scuderia ! Keep Fithing Schumi

Avatar du membre
power max
#666
Messages : 2694
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:35
Localisation : Dans un Pays artificiel crée par les anglais pour etre un etat tampon
Pilote(s) favori(s) : SCHUMACHER RAIKKONEN VERSTAPPEN RICCIARDO VETTEL
Écurie(s) favorite(s) : FERRARI RED BULL
Circuit(s) favori(s) : SPA, SUZUKA, INTERLAGOS, ALBERT PARK, MONTREAL

Message par power max » ven. 29 mai 2020 1:17

Y'a plein de duo qui aurait pu être génial et explosif a la fois, Je me demande ce que ca aurait donné Lauda et Schumacher chez Ferrari, Avec deux personnalité pareil réuni ca aurait l'enfer a Maranello :noel:

Piquet a mis lauda dans le ravin psychologique tout comme Schumi l'a fait avec lui , Mais je pense que c'est surtout par ce que l'autrichien n'avait plus de motivation a ce moment la, il a même pas fini la saison , IL en avait plus a foutre de la f1, Mais en retrouvant la flemme il s'est offert un nouveau duel pour le titre dans sa deuxième carrière et a réussi a venir a bout d'un pilote bien meilleur que piquet, après c'est sur que la chance était avec lui en 84 , Mais on peut pas dire que c'est un holdup.

Apparemment lui et Prost avaient des caractères compatible, il y'avait un rapport maitre élève que le Français acceptait, ce que Senna n'a pas supporté plus tard avec lui, Mais je pense pas que ce soit le seul duo de champion du monde qui ait marché, Dites moi si je me trompe, Mais j'ai l'impression qu'il y'avait un bon feeling entre Clark et Hill, Et récemment le duo Button Hamilton a plutôt bien fonctionne
Schumacher Mansell
Verstappen Ricciardo Raikkonen Vettel
Norris
Ferrari Red bull Aston martin

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » jeu. 10 sept. 2020 4:44

knails a écrit :
mar. 26 mai 2020 9:26
Bonsoir

A la suite d'un article sur Motorsport où ils cherchaient à savoir quelle pourraient être la meilleur équipe de tout les temps. Dans cette analyse, ils indiquent clairement un numéro 1 et un numéro 2. Dans cet article, j'ai l'impression qu'ils considèrent qu'il ne peut y avoir deux numéros 1 dans une équipe. Si cette analyse est souvent vraie (Rosberg / Hamilton - Senna / Prost), il y a un contre exemple avec le Duo Lauda - Prost.

Ma question étant la suivante, si vous deviez constituer un des meilleurs duo de Pilotes en vous assurant de leur compétitivité mais aussi de la bonne ambiance entre les deux pilotes, chose qui est assez rare à obtenir, qui choisiriez vous, toutes périodes confondus.

Si Lauda me parait incontournable car il ne me semble pas avoir eu de soucis avec ses coéquipiers, je me questionnais sur quelle autre pilotes cohabiterais bien avec un autre n°1 ? Fangio ? Clark ? Stewart ? C'est les premiers noms qui me viennent à l'esprit. Je ne met évidemment pas de Senna, Hamilton et de Schumacher. Si cela a marché avec Prost, je ne le met pas, malgré que ça ait marché, car cela n'a pas marché avec tous ses coéquipiers.

Quand pensez-vous ?
Quand la voiture est ultra dominatrice, ça change pas grand chose.

Concrètement, c'est quoi la différence entre les saisons 2016 et 2020 pour la concurrence ? Aucune.

Mercedes écrase la saison 2016 avec une lutte pour le titre pilote, avec peut-être deux des trois meilleurs pilotes du moment dans la même écurie qui enfile les victoires comme des perles. En 2020, avec clairement un numéro 1 et 2, Mercedes domine exactement pareil avec déjà 6 victoires en 8 GP.

Par contre, comme le montre la saison 2007 ou dans une moindre mesure, la saison 2019 avec la mauvaise gestion des pilotes Ferrari (qui va permettre à Verstappen de finir devant au classement malgré une voiture moins performante), avoir deux caïds dans la même écurie quand la concurrence est rude, pas forcément la meilleur chose...

Si je suis patron d'écurie, le meilleur duo est un leader + un très bon numéro 2 assez proche mais pas assez pour être une menace au championnat, facilement gérable. Le duo Mercedes depuis 2017 est juste parfait pour eux car Bottas malgré son rythme pépère parfois, il aligne les podiums, gagne quelques courses, souvent rapide en qualif, ne rentre jamais en tension avec son leader, jamais un mot de travers. Très ennuyant en cas de domination car aucun suspense pour le titre pilote.

Pour moi le duo le plus problématique pour une écurie, du style Alonso/Massa ou Verstappen/Gasly/Albon.

Quand un pilote au sommet de son art égratigne totalement son coéquipier que ça handicape les deux championnats, et qu'en plus, il n'existe pas vraiment de roue de secours car il y a pas grand monde pour faire mieux qu'eux.

Hamilton en parle récemment, il évoque un pilote (probablement Kova) tellement loin de lui et rarement dans le haut de grille que ça l'handicape stratégiquement contre les rivaux. Il n'a pas tort car en 2008, malgré un Kimi décevant, Ferrari utilise Kimi pour offrir des points à Massa ou finir parfois devant Hamilton, un bon numéro 2 quoi, alors que Mclaren n'a jamais vraiment eu la moindre chance contre Ferrari pour le constructeur avec un Kova rarement sur les podiums (3 podiums !) et tellement dans les choux qu'il va finir 7e du championnat derrière les BMW et Alonso :|

Avatar du membre
Masta
#21
Messages : 1141
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 4:05
Localisation : Dans la Lune
Pilote(s) favori(s) : Jacques Villeneuve / Fernando Alonso
Écurie(s) favorite(s) : McLaren / Williams
Circuit(s) favori(s) : Spa Francorchamps
Contact :

Message par Masta » jeu. 10 sept. 2020 8:01

D'un autre côté, même si Kova a lui-même reconnu avoir perdu en confiance et défailli durant son passage chez McLaren face à Hamilton, il a eu beaucoup d'ennuis en 2008 (là où Heidfeld a fini toutes les courses), ce qui fausse un chouia le classement final.
Image

Répondre