Les f1 à 6 roues...

Historique et technique des monoplaces F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2502
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Les f1 à 6 roues...

Message par JTarJ » sam. 10 févr. 2018 4:28

Originellement posté par Tikimi le 25/08/2008

Image
Tyrrell P34

Plusieurs constructeurs ont essayé de créer des monoplaces à 6 roues. La plus réussie fut sans aucun doute la Tyrrell P34, qui doit son nom à Derek Gardner dont c’était la 34e création. Pilotée par Patrick Depailler, Jody Scheckter et Ronnie Peterson en 1976 et 1977, cette Tyrrell a été une vraie réussite dans ses débuts. En 1977, Tyrrell a gardé la même monoplace, ce qui n’a pas été une réussite puisque les adversaires avaient amélioré les leurs. Ce modèle était équipé de 4 roues directrices (à l’avant) et 2 roues motrices.

En 1977, Ferrari lance la 312T6. Ses 4 roues motrices à l’arrière n’étaient que sur une seule rangée. Carlos Reutmann a été le premier à tester cette monoplace, à Fiorano. Ce projet sera vite abandonné par manque de performances.

Image
Ferrari 312T6

La même année, March s’y essaye aussi. La March 771, plus connue sous le nom de 2-4-0 a fait quelques apparitions hors-championant. Par exemple, Roy Lane, qui avait racheté cette March, remporte une course de cote. Mais March, qui ne voyait pas l’interêt de 4 roues motrices, abandonne le projet.

Image
March 2-4-0

En 1981, Williams fabrique la FW08B. Alan Jones est le premier à l’essayer fin 1981, et Keke Rosberg améliore le record du Paul Ricard de 2 dixièmes à son volant en 1982. La Williams FW08B était équipée de 4 roues motrices (à l’arrière) et deux roues directrices.

Image
Williams FW08D

Finalement, Williams améliore le châssis de la FW08B et lance la FW08D qui était prometteuse, mais ne participera jamais à un grand prix car la FIA interdira, en 1983, la participation de toutes monoplaces ayant plus de 4 roues

Merci à TonyMH pour les informations.

Répondre