1957-58 - Vanwall VW 5

Historique et technique des monoplaces F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2499
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

1957-58 - Vanwall VW 5

Message par JTarJ » sam. 10 févr. 2018 4:42

Originellement posté par Tikimi le 02/04/2008 dans le cadre de sa série "La F1 de la Semaine par Tikimi"

Image

La Vanwal VW5 fit sa première apparition sur les circuits au grand prix de Monaco 1957. A son volant, Stirling Moss et Tony Brooks. Les premiers résultats étaient plutôt encourageants: les qualifications se sont parfaitement bien déroulées pour les deux pilotes. Moss, qualifié 3e, devra abandonner pendant que Brooks, parti depuis la 4e place, arrivera second.
Absente à Indianapolis, la Vanwall reviend en France avec Lewis-Evans et Salvadori comme pilotes, ils abandonneront tous les deux. Le grand-prix suivant, celui de Grande-bretagne, sera marqué par la première victoire de la VW5: Moss avait la pole et Brooks l'emporte suite à l'abandon de son coéquipier. La troisième Vanwall, pilotée par Lewis-Evans, termine 7e. En Allemagne, seul Moss entre dans les points, mais Vanwall revient à Pescara: Victoire de Moss et 5e position de Lewis-Evans, Brooks abandonne. En Italie, Evans signe la pole mais c'est Moss qui l'emporte une nouvelle fois après l'abandon du poleman. Brooks qui avait brillé en qualification (3e) n'arrive que 7e.

La Vanwall VW5 revient pour la saison 1958. Cette saison est spéciale: c'est le premier championnat du monde des constructeurs en F1. Jusqu'ici, seul le championnat du monde des pilotes comptait. La VW5, absente en Argentine, marque son retour, et son arrivée dans le saison par une pole position de Tony Brooks, puis un triple abandon! Problème moteur pour Moss, défaillance des bougies pour Brooks et la direction d'Evans a lâchée. Aux Pays-Bas, la VW5 domine tous ses adversaires en qualifications en offrant les trois premières places de la grille à ses trois pilotes. Mais seul Moss sera à l'arrivée et en tête. En Belgique, nouvelle victoire de la VW5: Brooks gagne, Evans est troisième: il y a donc deux des trois pilotes de la VW5 sur le podium. Au grand prix de France, Brooks et Evans abandonnent, Moss sauve l'honneur en montant sur la seconde marche du podium. Stirling Moss signe la pole en Grande-Bretagne, mais la meilleure performance des pilotes de la VW5 à l'arrivée est la 4e position d'Evans. En Allemagne, seul Moss et Brooks sont sur la grille de départ (Brooks 2e, juste devant Moss) et Tony remportera le grand prix. Au Portugal, Moss fait un parcours irréprochable en signant la pole puis la victoire, tandis qu'Evans, parti 3e, atteindra la 3e marche du podium. En Italie, la VW5 se montre également très forte avec la pole de Moss et la victoire de Brooks, seul réscapé de l'écurie à l'arrivée. La Vanwall VW5 arrive ensuite au Maroc pour son dernier grand prix, que Moss remporte après l'abandon de Tony Brooks et l'accident qui coûta la vie à Stewart Lewis-Evans.

En 1957, Moss termine 2e du championnat, Tony Brooks 5e, Evans 12e et Salvadori 18e.
En 1958, Stirling Moss, le Poulidor de la F1, termine à nouveau 2nd du championnat à 1 point de Hawthorn. Brooks arrive 3e et Lewis-Evans, 9e avec 11 points, permet à Vanwall de s'imposer pour au premier championnat du monde des constructeurs, faisant ainsi entrer la Vanwall VW5 dans l'histoire de la F1. Vanwall devance Ferrari de 8 points.

La VW5 aura donc été pilotée par quatre pilotes, tous Britanniques. Roy Salvadori n'aura participé qu'à 1 grand prix mais Stuart Lewis-Evans, Stirling Moss et Tony Brooks ont été très actifs. 7 poles et 9 victoires en 15 grands prix font de cette monoplace une excellente voiture même si la fiabilité n'était pas toujours au rendez-vous.

Informations

Moteur: Vanwall
Pneus : Dunlop, Pirelli
Chassis : "Spaceframe"
Poids : 550 kg
Nbre de rapports (boîte de vitesse) : 5
Freins : Freins à disque - Good Year
Suspensions : Ressort/Fourche

Répondre