2001 - Sauber C20

Historique et technique des monoplaces F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2502
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

2001 - Sauber C20

Message par JTarJ » sam. 10 févr. 2018 4:43

Originellement posté par Tikimi le 16/04/2008 dans le cadre de sa série "La F1 de la Semaine par Tikimi"

LA SAUBER C20 (2001)


Image

La Sauber C20 qui a sillonné les circuits en 2001 avait pour pilotes le débutant Kimi Räikkönen et l'Allemand Nick Heidfeld qui entammait sa seconde saison. Les deux pilotes sont encore en course actuellement et l'un est devenu champion du monde...

La Sauber C20 arrive en Australie pour son premier grand prix, tout comme son second pilote, le futur champion du monde Kimi Räikkönen. Après des qualifications assez moyennes, les deux pilotes parviennent à entrer dans les points. Nick Heidfeld et Kimi Räikkönen, respectivement 4e et 6e, entrent chacun pour la première fois de leur carrière dans les points. En Malaisie, les pilotes repartiront avec un mauvais souvenir de la C20 puisque les deux pilotes ont abandonnés. Dans le cas de Räikkönen, le problème venait de la monoplace dont la transmission a lâchée. Pour le troisième rendez-vous de la saison, au Brésil, Heidfeld offrira à la Sauber le meilleur résultat jamais atteint par la monoplace: un podium. Heidfeld monte sur la troisième marche tandis que Räikkönen abandonne à nouveau. A St Marin, la série noire continue pour le Finalandais qui connaît des soucis de direction. Heidfeld, 12e en qualifications, arrivera à la porte des points, 7e. En Espagne, pour la seconde fois de l'année, les deux C20 sont à l'arrivée. Cette fois-ci, Heidfeld entre de justesse dans les points en terminant 6e, et Räikkönen reste toujours sur le score de 1 point, inscrit en Australie. Le Finlandais n'arrivera que 8e, ce qui n'est, à l'époque, pas suffisant pour marquer des points puisque seuls les 6 premiers étaient récompensés. En Autriche, les rôles sont inversés. Pendant que Räikkönen améliore le meilleur résultat de sa carrière en terminant 4e, Heidfeld rame et ne termine qu'en 9e position. Le grand prix de Monaco est à oublier pour les deux Sauber: Heidfeld termine dans les rails et Räikkönen en 10e position. Au Canada, Räikkönen, partit 7e, réitère son excellent résultat d'Autriche et termine à nouveau aux pieds du podium en 4e position. Nick Heidfeld fait de nouveau un accident et ne sera pas à l'arrivée. Au grand prix d'Europe, Heidfeld abandonne pour la 3e fois consécutive, cette fois-ci à cause de la transmission de la Sauber. Räikkönen, qualifié 9e, sera à l'arrivée en 10e position. Au grand prix de France, pendant que les frères Schumacher terminent 1er et 2e, les deux Sauber terminent tour à tour 6e et 7e. Heidfled rammenera donc 1 point. En Grande Bretagne, pour la première fois depuis le grand prix d'Australie, les deux C20 marquent des points. Räikkönen termine 5e devant Heidfeld, 6e. Hélas, les joies de ces points seront vites oubliées car en Allemagne, aucune des deux Sauber ne passera la ligne. Räikkönen connaît à nouveau des problèmes de transmission et Heidfeld un accrochage. En Hongrie, le résultat est le même qu'en France: Heidfled termine 6e devant Räikkönen qui n'inscrit pas de points avec sa 7e place. En Belgique, Heidfled abandonne à cause de ses suspensions et Räikkönen a encore des problèmes de transmission. En Italie, seul Räikkönen se bat pour les points mais échoue en arrivant 7e pendant qu'Heidfled est perdu en milieu de peloton. Räikkönen ne reverra plus la ligne d'arrivée de la saison: sa transmission lâche encore aux Etats-Unis, où Nick marque le dernier point de la C20 en terminant 6e, et il s'accroche au grand prix du Japon pendant que Heidfled arrive 9e.

Räikkönen décrochera la saison suivante un volant chez McLaren pour remplacer son compatriote Mika Häkkinen, et est actuellement chez Ferrari. Heidfled finira par atterir chez BMW (qui a racheté Sauber) pour qui il court cette saison. BMW mène actuellement le championnat devant Ferrari. La C20 a donc contribué au lancement des carrières des jeunes loups. Bien que peu fiable, elle a permis aux débutants de marquer des points de temps à autres et de prouver leur capacité. La transmission de cette Sauber n'était pas au point puisqu'elle a entraîné 5 abandons de ses pilotes durant la saison.

Heidfeld termine la saison en 7e position avec 12 points, et Räikkönen finit 10e avec 9 points au compteur.

Informations

Moteur: Petronas
Pneus: Bridgestone
Poids : 600 kg
Nbre de rapports (boîte de vitesse) : 7
Carburant / Huile : Petronas

Répondre