Takuma Sato

Ici on parle des pilotes de F1, des vrais, ceux qui avaient du poûal et de la moustache
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2504
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Takuma Sato

Message par JTarJ » sam. 03 févr. 2018 3:04

Takuma Sato Edité par Moux

Image

Takuma Satō (佐藤 琢磨 Satō Takuma) (né le 28 janvier 1977 à Tokyo, Japon - ) est un pilote automobile japonais, qui dispute le championnat du monde de Formule 1 depuis 2002.


Biographie

Ce n'est qu'en 1996 que ce grand amateur de vélo (adolescent, il rêvait de disputer le Tour de France) effectue ses débuts dans les sports mécaniques. Après une première année de karting, il s'inscrit en 1997 au championnat organisé par la Honda Suzuka Racing School. Victorieux, il se voit offrir par Honda un baquet pour le championnat du Japon de Formule 3, mais "Taku" préfère décliner l'offre et part débuter sa carrière en Europe.

En 1998, Takuma fait ses premiers pas en sport automobile dans le championnat britannique de Formule Vauxhall, puis, en 1999, il dispute le championnat de Formule Opel Euroseries, qu'il termine à la sixième place. En fin d'année, il participe à quelques épreuves de Formule 3. À partir de la saison 2000, Sato est engagé à temps plein dans le championnat britannique de Formule 3, au sein de la puissante équipe Carlin Motorsport. Avec cinq victoires, il termine la saison à la troisième place. Ses belles performances attirent l'œil de Honda, qui le place en 2001 chez BAR-Honda en qualité de pilote essayeur. Parallèlement à ses essais en Formule 1, il dispute en 2001 une nouvelle saison en F3 britannique, et remporte aisément le titre, avec 12 victoires. En outre, il s'impose dans des courses de prestige telles que les épreuves internationales de Spa-Francorchamps, les Masters de Zandvoort et le Grand Prix de Macao.

En 2002, toujours soutenu par Honda, Takuma fait ses grands débuts dans le championnat du monde, chez Jordan. Auteur de prestations brouillones, et nettement dominé par son coéquipier Giancarlo Fisichella, il sauve sa saison en décrochant en fin de saison une belle cinquième place à Suzuka. C'est également l'occasion pour Sato, qui a effectué toute sa carrière en Europe, de se faire connaître du public japonais.

Honda et Jordan se séparant fin 2002, Sato se retrouve sans volant de titulaire en 2003. Il reprend tout de même son poste de pilote essayeur chez BAR-Honda. Le limogeage en fin de saison du Québécois Jacques Villeneuve lui permet de disputer le GP du Japon et comme l'année précédente, il s'y distingue en terminant 6e.

Titularisé chez BAR en 2004, le Japonais connaît une saison de contraste: rapide en qualification où il parvient plus d'une fois à soutenir la comparaison avec son réputé coéquipier Jenson Button, il fait également preuve en course d'un sens de l'attaque qui réjouit le public, mais gâche plusieurs performances par la faute de son impétuosité. Il est également victime au cours de la première moitié de saison d'une mystérieuse épidémie de moteurs cassés. Il signe son meilleur résultat au GP des États-Unis, qu'il termine sur la troisième marche du podium derrière les Ferrari. Lors de la deuxième moitié de saison, plus régulier, il inscrit régulièrement des points et contribue à la deuxième place finale du BAR au classement des constructeurs. Avec 34 points, il boucle sa saison au huitième rang mondial.

Très attendu en 2005, Sato va fortement décevoir. Nettement dominé par Button, et auteur de nombreuses erreurs, il ne marque qu'un seul point. Assez logiquement, et malgré le rachat de BAR par Honda, il est remplacé pour la saison 2006 par l'expérimenté pilote brésilien Rubens Barrichello.

L'éviction de Sato créant un important mouvement de contestation au Japon parmi les amateurs de sport automobile, Honda, craignant pour son image, est amené à trouver rapidement une solution de repli pour son protégé. C'est dans ces circonstances que l'équipe Super Aguri est créée en un temps record et que Takuma Sato en est intronisé premier pilote en 2006. Malgré un matériel dépassé (la SA05 n'est autre qu'une Arrows de 2002, adaptée à la réglementation technique 2006) qui le condamne aux dernières lignes, il séduit les observateurs par sa combativité.


Statistiques en Formule 1

(Après le Grand Prix de Turquie 2007)

* Grands Prix disputés : 81
* Victoires : 0 (soit 0,00 %)
* Points marqués : 44 (soit 0,54 points par course disputée)
* Pole Positions : 0 (soit 0,00 %)
* Départ Première ligne : 0 (soit 0,00 %)
* Deuxième place en Grand Prix : 0 (soit 0,00 %)
* Troisième place en Grand Prix : 1 (soit 0,04 %)
* Podiums : 1 (soit 0,76 %)
* Dans les Points : 14 (soit 18,42 %) à vérifier
* Meilleures tours : 0 (soit 0,00 %)
* Tours en tête : 2 (soit 0,01 % des tours parcourus)
* Km en tête : 10 (soit 0,03 % de la distance parcourue)
* Tours parcourus : 3994
* Kms parcourus : 19600
* Hat tricks (Victoire/Pole position/Meilleur tour) : 0 (soit 0,00 %)
* Abandons : 28 (soit 34,57 %)
* Meilleur résultat au championnat : 8e (2004)

* Débuts en F1 : 2002 — Grand Prix d'Australie 2002, le 3 mars 2002, sur le circuit de Melbourne. (Résultat : Abandon - 12e tour, problème électronique)

Source : wikipédia

Répondre