David Coulthard

Ici on parle des pilotes de F1, des vrais, ceux qui avaient du poûal et de la moustache
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2499
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

David Coulthard

Message par JTarJ » sam. 03 févr. 2018 2:49

Image

247 engagements
246 Grands Prix
1 non participation
9 coéquipiers
15 saisons
3 constructeurs
4 motoristes
19 modèles

13 victoires
12 pole positions
18 meilleurs tours
62 podiums
897 tours en tête
81 abandons


535 points
2.17 pts / GP
35.67 pts / saison



Né à Twynholm, DC commence sa carrière à l'âge de 12 ans dans le karting. De 1983 à 1985, il enchaîne 3 titres écossais de karting en catégorie junior. En 1986, il passe à la catégorie supérieure et enchaînera également 3 titres. Il remporte également en 1987 et 1988, deux titres britannique de karting en Super-1. En 1989, il passe à la Formule Ford 1600 et sera champion britannique. L'année suivante il passe en GM Lotus et termine 4ème du championnat. Il passe ensuite à la Formule 3 britannique et termine vice-champion. Puis c'est la F3000 en 1992, où il terminera 9ème, puis 3ème en 1993, où il devient pilote-essayeur en F1 pour l'écurie Williams.

En 1994, l'écurie Williams doit trouver un remplacent à Ayrton Senna, décédé lors du GP de Saint-Marin. Prost et Patrese sont à la retraite, Mansell est bloqué par ses contrats aux USA, Frentzen décide de rester chez Sauber, Williams est donc "contraint" de faire démarrer David, même si ce dernier sait que sa saison sera écourtée par le retour de Nigel Mansell. Ses résultats, restent tout de même satisfaisants avec 5 entrées dans les points, dont une deuxième place lors du GP du Portugal très près de son coéquipier Damon Hill. David a tellement impressionné que Williams et McLaren s'affrontent sur un plan juridique pour s'emparer du pilote écossais, qui courra la saison 1995 toujours avec Williams. Coulthard monte souvent sur le podium et remportera sa première victoire sur le circuit d'Estoril. Mais quelques gaffes et le fait qu'Hill le dépasse en performances font que Coulthard doit abandonner son écurie au profit de Mclaren-Mercedes, chez qui il va rester 9 saisons.

De 1996 à 2001, il épaulera Häkkinen. David Coulthard va ainsi renouer avec le succès à partir de l'année 1997, avec deux victoires à Melbourne et à Monza, même si la voiture le trahit parfois. Mais à partir de 1998, Coulthard se retrouvera encore en position de second, derrière le pilote finlandais qui va en chaîner 2 titres mondiaux, tandis que le pilote écossais doit se retrouver plusieurs fois second en course, ce qui ne l'empêchera pas d'enlever d'autres victoires et de terminer dans le haut de classement. En 2000, un passage à vide de Mika, lui permet de s'imposer, pas pour longtemps. En 2001, Häkkinen a un autre passage à vide, plus conséquent qui permet au pilote écossais de s'imposer 2 fois et de terminer vice-champion du monde. En 2002, Mika est parti, et face à l'inexpérimenté Räikkönen, Coulthard est enfin officiellement le n°1 de son équipe. Devant la suprématie des rouges, Coulthard réussit néanmoins à enlever la victoire sur le circuit le plus difficile du monde, Monaco. Mais l'âge d'or est passé pour lui, il termine 5ème du championnat.

En 2003, malgré son bon début de saison avec une victoire en Australie, il est largement dépassé par Räikkönen qui prendra les rênes du championnat, l'écossais terminera la saison en 7ème position.
En 2004, Coulthard ne gagne plus, ne monte plus sur le podium, n'est plus aux avant-postes. Une moribonde 10ème place aura raison de lui. Ce sera la dernière saison pour McLaren, Ron Dennis lui préférant le Colombien Juan-Pablo Montoya.

David courra la saison 2005 avec une Red Bull. Même si la saison peut apparaître décevante, car sans podium, pour un pilote qui a plus d'une dizaine de victoires à la clé, il parvient néanmoins à réaliser de bons résultats compte tenu de son matériel, notamment en terminant 4ème à deux reprises, et menant très brièvement la course au Nürburgring et à Suzuka. C'est avec un désir de s'améliorer que David Coulthard demeura chez Red Bull Racing en 2006. Une année globalement décevante si on la compare à 2005. En revanche, un bon point pour lui, à Monaco, sur le tracé le plus sinueux du monde de la F1, il termine à la troisième place, son premier podium après 2 ans et demi de disette !

Il poursuit l'aventure avec Red Bull-Renault en 2007 aux côtés de Mark Webber. La monoplace, conçue par Adrian Newey, alternera le bon et le moins bon. Si elle est plus rapide que sa devancière, sa fiabilité est loin d'être exemplaire et David connaîtra cette saison-là beaucoup d'abandons. Il réussit tout de même à inscrire quelques points et à tirer son épingle du jeu dans des conditions pluvieuses, comme au Nürburgring et à Fuji où il finit cinquième et quatrième.

En 2008, David, doyen du plateau à 37 ans, est toujours présent chez Red Bull et espère retrouver enfin le haut du classement. Il accroche la 3è place et offre le 3è podium à Red Bull lors du GP du Canada. Il tire sa révérence par la petite porte avec un abandon au 1er virage lors de son dernier GP et termine la saison 2008 avec seulement 8 points au compteur

Avatar du membre
power max
#666
Messages : 2694
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:35
Localisation : Dans un Pays artificiel crée par les anglais pour etre un etat tampon
Pilote(s) favori(s) : SCHUMACHER RAIKKONEN VERSTAPPEN RICCIARDO VETTEL
Écurie(s) favorite(s) : FERRARI RED BULL
Circuit(s) favori(s) : SPA, SUZUKA, INTERLAGOS, ALBERT PARK, MONTREAL

Message par power max » mar. 27 mars 2018 11:00

Bon anniversaire david

en 2003. Aprés sa victoire a Melbourne, Je me suis demandé si c'était pas son année, Mais il s'est laisser bouffer par Kimi

Encore un champion sans couronne
Schumacher Mansell
Verstappen Ricciardo Raikkonen Vettel
Norris
Ferrari Red bull Aston martin

Avatar du membre
Samako
Messages : 1185
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:41
Localisation : Saint-Cloud
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Renault, McLaren

Message par Samako » mar. 27 mars 2018 12:57

le pilote a la mâchoire la plus carrée du monde :noel:
Tim Slade n'est pas d'accord :mrgreen:
#CiaoJules
#RideOnKentuckyKid
#AH19

membre-supp-01

Message par membre-supp-01 » mar. 27 mars 2018 1:09

un bon numéro 2 qui ne m'a jamais provoqué beaucoup d'émotions.
ce que je retiens surtout chez lui c'est son élégance et son côté gentleman (bon il a eu quelques réactions à chaud parfois mais dans le feu de l'action cela peut arriver), ce qui assez rare dans le milieu des pilotes depuis les années 80
l'exemple parfait c'est Melbourne 1998 : Hakkinen mène mais subit un problème. Il se retrouve deuxième et Coulthard décide de le laisser passer. Alors que c'est le début de la saison, que McLaren semble parti pour écraser la saison, je pense que bien peu de pilotes auraient laisser passer l'occasion de mener le championnat devant son coéquipier. respect

Avatar du membre
drapeau rouge
Messages : 40
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 4:11

Message par drapeau rouge » mar. 27 mars 2018 5:40

Un bon pilote sans plus. Il a eu la chance de piloter pour des équipes de pointes de 1994 à 2004 et il n'a jamais pu se battre pour le titre de champion du monde. Dans les années 90 je le trouvai un peu "chien fou" à savoir rapide mais peu fiable et j'ai toujours eu l'impression que plus il gagnait en fiabilité moins il était rapide, comme si il n'avait jamais su trouver l'équilibre entre aller vite et rester sur la piste.

Avatar du membre
power max
#666
Messages : 2694
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:35
Localisation : Dans un Pays artificiel crée par les anglais pour etre un etat tampon
Pilote(s) favori(s) : SCHUMACHER RAIKKONEN VERSTAPPEN RICCIARDO VETTEL
Écurie(s) favorite(s) : FERRARI RED BULL
Circuit(s) favori(s) : SPA, SUZUKA, INTERLAGOS, ALBERT PARK, MONTREAL

Message par power max » mar. 27 mars 2018 6:34

Spa 98 est incontestablement son plus grand chef-d'oeuvre, Deux truc énorme dans la même course :noel:
Schumacher Mansell
Verstappen Ricciardo Raikkonen Vettel
Norris
Ferrari Red bull Aston martin

Répondre