Les statistiques chiffrées de la Formule 1

C'est ici que l'on parle des dernières actus et rumeurs de la F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Les statistiques chiffrées de la Formule 1

Message par JTarJ » sam. 27 janv. 2018 3:37

Ici on parle des statistiques diverses de la F1

Avatar du membre
Cladounnet
Le marathonien
Messages : 1449
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:35
Localisation : Mantes la Jolie (78)
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Räikkönen, Ricciardo, Norris
Écurie(s) favorite(s) : McLaren, Alpine
Circuit(s) favori(s) : Monaco, Spa, Montréal

Message par Cladounnet » ven. 16 févr. 2018 11:38

Quelques "statistiques" en regardant la liste des pilotes engagés pour la saison 2018 :

- Seuls 5 pilotes ont débuté avant la saison 2010 (Alonso en 2001, Räikkönen en 2001, Vettel en 2006, Hamilton en 2007 et Grosjean en 2009), d'ailleurs Alonso passera le cap des 300 GP au Grand Prix d'Autriche.
- 15 nationalités différents représentées, sacrée diversité, avec une majorité de pilotes... français avec 3 pilotes représentants nos couleurs !
- Aucun pilote brésilien sur la grille, une première depuis la saison 1969 !
- Retour d'un pilote monégasque sur la grille, depuis 1994 avec Olivier Beretta.
- Sur la grille, 16 pilotes sont rentrés au moins une fois dans les points, 11 pilotes sont montés sur au moins un podium, 7 pilotes ont remporté au moins un Grand Prix, 4 au moins un titre de champion du monde.

:)

Avatar du membre
Moka
#2 Rossa, Escarpins & Café
Messages : 881
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:11
Localisation : Vittel (mais toujours dans un café)
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Giovinazzi, Norris, Wurz, Berger
Écurie(s) favorite(s) : Alfa Romeo, Ferrari, Williams, Benetton
Circuit(s) favori(s) : Monaco, Monza, Kyalami, Circuit de la Sarthe
Contact :

Message par Moka » ven. 16 févr. 2018 11:49

Cladounnet a écrit :
ven. 16 févr. 2018 11:38
Quelques "statistiques" en regardant la liste des pilotes engagés pour la saison 2018 :

- Seuls 5 pilotes ont débuté avant la saison 2010 (Alonso en 2001, Räikkönen en 2001, Vettel en 2006, Hamilton en 2007 et Grosjean en 2009), d'ailleurs Alonso passera le cap des 300 GP au Grand Prix d'Autriche.
- 15 nationalités différents représentées, sacrée diversité, avec une majorité de pilotes... français avec 3 pilotes représentants nos couleurs !
- Aucun pilote brésilien sur la grille, une première depuis la saison 1969 !
- Retour d'un pilote monégasque sur la grille, depuis 1994 avec Olivier Beretta.
- Sur la grille, 16 pilotes sont rentrés au moins une fois dans les points, 11 pilotes sont montés sur au moins un podium, 7 pilotes ont remporté au moins un Grand Prix, 4 au moins un titre de champion du monde.

:)
Dont Lance Stroll "le pire pilote du monde de l'histoire de l'univers de la F1 qui est une vrai honte et une vrai m****", qui a un podium de plus que Nico Hulkenberg.

Image
Dans l'idéal nous somme ce que nous imaginons. Dans la réalité nous sommes ce que nous accomplissons. (Ayrton Senna)

Alfa Romeo, Ferrari, Williams | Toyota GR | Mahindra, Jag', Venturi | Aprilia

MCU : MRT Cinematic Universe (© Masta)

Image

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » sam. 17 févr. 2018 1:37

Des petits statistiques / pronostics également :

- La plus importante pour moi : actuellement 12e, le duo Vettel-Raikkonen va devenir la 4e collaboration la plus longue de l'histoire (81 courses) derrière Schumi/Barrichello (104Gp), Hakkinen-Coulthard (99Gp) et Vettel-Webber (94Gp). :mrgreen:

- C'est la 1ère fois qu'il va avoir deux quadruples champions du monde dans une saison pleine.

- En 2018, 3 pilotes vont potentiellement rejoindre le club (Schumi, Hamilton, Prost) des 100 podiums : Vettel avec 99 podiums, Alonso avec 97 podiums et Raikkonen avec 91 podiums.

- Vettel va devoir gagner 5 courses pour devenir le 3e pilote de l'histoire avec le plus de victoire devant Alain Prost.

- Kimi Raikkonen va logiquement devenir en 2018 le 4e pilote de l'histoire avec le plus de point (plus qu'un point pour battre Schumacher et 29 pour Rosberg) derrière Hamilton, Vettel et Alonso.

- En cas de non victoire en 21 courses en 2018, 3 pilotes risque de rejoindre le top 7 des pilotes avec le plus de GP sans la moindre victoire :

Après le GP de Abu Dhabi 2018

1) De Cesaris Andrea (208Gp)
2) Nick Heidfeld (183Gp)
3) Martin Brundle (158Gp)
4) Nico Hulkenberg (156Gp)
5) Sergio Pérez (155Gp)
6) Derek Warwick (146Gp)
7) Romain Grosjean (143Gp)
8) Jean-Pierre Jarier (134Gp)
9) Eddie Cheever (132Gp)
10) Adrian Sutil (128Gp)

Sinon, Fernando Alonso va normalement faire sa 312e course lors du dernier GP de 2018 et devenir le second pilote avec le plus de GP derrière lui juste derrière Barrichello (323), 292 pour Raikkonen, 229 pour Hamilton et 219 pour Vettel.

Avatar du membre
Masta
#21
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 4:05
Localisation : Dans la Lune
Pilote(s) favori(s) : Jacques Villeneuve / Fernando Alonso
Écurie(s) favorite(s) : McLaren / Williams
Circuit(s) favori(s) : Spa Francorchamps
Contact :

Message par Masta » sam. 17 févr. 2018 5:03

Statistique que j'ai remarquée en début de mois :

Actuellement, le record d'attente entre deux victoires en terme de Grands Prix est de 99 courses et est détenu par Riccardo Patrese (Kyalami 83-Imola 90 pour rappel).

Or en attendant Melbourne, nos amis Fernando Alonso et Kimi Räikkönen en sont à 89 et 94 départs depuis leur dernière plus haute marche (Melbourne et Barcelone 2013 si jamais).

Les esprits mal placés diront qu'ils ne remporteront de toute façon plus de course (en tout cas Kimi est bien parti pour, Fernando il faut voir ce que peut faire McLaren), mais ce record peut potentiellement tomber en 2018. Déjà que Iceman s'est acoquiné le record du plus grand nombre de courses disputées entre deux poles...^^
Image

Avatar du membre
Cladounnet
Le marathonien
Messages : 1449
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:35
Localisation : Mantes la Jolie (78)
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Räikkönen, Ricciardo, Norris
Écurie(s) favorite(s) : McLaren, Alpine
Circuit(s) favori(s) : Monaco, Spa, Montréal

Message par Cladounnet » sam. 17 févr. 2018 5:40

Argh, je n'avais effectivement pas fait attention à ça, et il faudrait un grand coup de chance pour qu'Alonso ne batte pas ce record ! Bon, ouais pour Kimi, à moins que Vettel n'abandonne et que le finlandais ne soit premier, il ne gagnera plus de course, et c'est bien dommage d'ailleurs. Moi qui regarde la saison 2005 en ce moment, y'avait pas à tortiller du derrière, Kimi était magique !

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » sam. 17 févr. 2018 10:59

Pour Kimi, ça va surtout dépendre de la voiture après, si Ferrari atomise la concurrence comme en 2001, 2002 ou 2004, il va bien réussir à gagner une course sur 21 Gp comme avec Barrichello à l'époque, je suis presque certain que Vettel lui fera un cadeau pour le remercie de sa docile fidélité de porteur d'eau :lol: Mais en cas de remake de 2017, oué ça risque d'être plus dure même si Kimi aurait du gagner Hongrie et peut-être Monaco sans la consigne clairement orienté pour Vettel (normalement quand la voiture leader d'une écurie rentre un stand, une écurie fait rentrer UN TOUR après la seconde voiture pas plusieurs...), ainsi que Malaisie sans la grosse malchance. Il est toujours capable de le faire mais il y a toujours un "truc" qui arrive :|

Après concernant les records avec les longues séries entre deux pôles ou deux victoires, c'est certes pas glorieux mais cependant faut grandement relativisé concernant Kimi et les pôles : En 2009 il n'a pas la voiture pour faire des pôles, il roule pas en 2010 et 2011, la Lotus en 2012-2013 c'est le genre de voiture qui galère pour mettre en température les pneus sur un tour mais fait merveille sur des longs runs, Grosjean également n'a jamais vraiment ambitionné une pôle. En 2014 la voiture est complètement horrible, en 2015 Mercedes archi domine, Vettel a réussi une unique fois sur son circuit fétiche (Singapour) et en 2016 la Ferrari n'est pas terrible (Vettel aucune pôle également)...Pour les victoires après, ça passe pour 2014, 2015 ou 2016 mais 2017 c'est vrai que c'est pas folichon...Mais mieux vaut une longue attente entre deux victoires que aucune !

Concernant Alonso, oui c'est possible mais bon entre Ferrari, Mercedes et RB, même avec des très gros progrès, j'imagine pas Mclaren faire des victoires à la régulière, on verra bien, ça va peut-être la surprise de l'année.

Avatar du membre
TheFrijnsLegend
Messages : 912
Enregistré le : dim. 18 févr. 2018 1:09

Message par TheFrijnsLegend » dim. 18 févr. 2018 1:35

Je ne partage pas le pessimisme de Masta et Cladounnet quant aux chances de victoires de Kimi. Ses meilleures années sur le plan du pilotage sont derrière lui mais il est passé tout de même très proche d'une victoire l'an passé, à Monaco et en Hongrie. Avec un peu de chance, il aurait aussi pu se battre pour la gagne à Singapour et en Malaisie. Sur les circuits où Ferrari avait la meilleure voiture l'an passé, Kimi était souvent le coup. Si la Ferrari se maintient dans la hiérarchie voire progresse comme l'envisage Karev, il aura des opportunités. En revanche, si Ferrari est dépassé par d'autres équipes, ses chances de victoire sont très minces car il n'est plus le pilote capable d'exploits individuels.

Par contre Karev, il est inacceptable que les 8 dernières victoires de Ferrari soient toutes l'oeuvre de son coéquipier.

Alonso a de grandes chances de victoires cette année : en WEC. :mrgreen:
"I know I'm losing time to Vettel, but I really don't care." (Max Verstappen, Monza 2018)

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » dim. 18 févr. 2018 1:54

Oui mais sur les 8, plus de la moitié sont de 2017 (dont deux "offertes"), en 2015 Vettel gagne 3 courses mais en dehors de Singapour (Kimi clairement hors du rythme), il n'a pas eu la possibilité d'être en lutte (crevaison en Malaisie alors qu'il est super rapide en couse - superbe remontée d'ailleurs - et il casse en Hongrie alors qu'il est 2e avec un SC qui relance la course). Qu'il gagne pas en 2015 lors des 2-3 courses que Mercedes passe à coté, c'est excusable.

Pour Alonso, franchement si le bougre gagne le Mans, il va pas avoir un grand mérite vu l'absence de concurrence (d'ailleurs je suis pas surpris qu'il le fasse cette année, c'est juste une méga chance de victoire là...), surtout que je suis certain que Toyota va faire en sorte de le faire gagner, c'est comme si Vettel gagne en 2018 car ni Mercedes/ RB ne roule.

Avatar du membre
Cladounnet
Le marathonien
Messages : 1449
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:35
Localisation : Mantes la Jolie (78)
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Räikkönen, Ricciardo, Norris
Écurie(s) favorite(s) : McLaren, Alpine
Circuit(s) favori(s) : Monaco, Spa, Montréal

Message par Cladounnet » dim. 18 févr. 2018 9:15

Pour Kimi ça dépendra surtout de si Mercedes continue çà enchaîner comme ils le font depuis 2014 et aussi effectivement si Ferrari réussit sur sa lancée de 2017 en résolvant tous ces fichus problèmes de fiabilité qui leur ont bien plombé la saison... Depuis 2014 Mercedes n'avait jamais eu un adversaire aussi proche. Allez on y croit, c'est ce qui nous offrirait une saison intéressante !

Avatar du membre
Masta
#21
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 4:05
Localisation : Dans la Lune
Pilote(s) favori(s) : Jacques Villeneuve / Fernando Alonso
Écurie(s) favorite(s) : McLaren / Williams
Circuit(s) favori(s) : Spa Francorchamps
Contact :

Message par Masta » dim. 18 févr. 2018 9:46

TheFrijnsLegend a écrit :
dim. 18 févr. 2018 1:35
Je ne partage pas le pessimisme de Masta et Cladounnet quant aux chances de victoires de Kimi. Ses meilleures années sur le plan du pilotage sont derrière lui mais il est passé tout de même très proche d'une victoire l'an passé, à Monaco et en Hongrie. Avec un peu de chance, il aurait aussi pu se battre pour la gagne à Singapour et en Malaisie. Sur les circuits où Ferrari avait la meilleure voiture l'an passé, Kimi était souvent le coup. Si la Ferrari se maintient dans la hiérarchie voire progresse comme l'envisage Karev, il aura des opportunités. En revanche, si Ferrari est dépassé par d'autres équipes, ses chances de victoire sont très minces car il n'est plus le pilote capable d'exploits individuels.

Par contre Karev, il est inacceptable que les 8 dernières victoires de Ferrari soient toutes l'oeuvre de son coéquipier.

Alonso a de grandes chances de victoires cette année : en WEC. :mrgreen:
Je reformule ex Crunl ( :mrgreen: )

En soi, Kimi a tout à fait l'opportunité de gagner si Ferrari reste au même niveau que 2017. Aussi oui ce n'est plus le même Kimi qu'avant (seuls les fans hardcore ne le reconnaissent pas...) mais un GP plus punitif en favoris ou un GP où il retrouve son élan d'antan et c'est fait.

Le problème c'est que la moitié du temps, Kimi conduit plus qu'il ne pilote et avec Vettel à côté, ça ne pardonne pas. Et quand il est maître de ses moyens, au choix la Ferrari lâche ou l'équipe choisit de l'enc**** comme à Monaco parce qu'ils sont si honnêtes et sportifs. :mrgreen:
Perso après Monaco j'ai compris qu'à moins que cela se passe en début de championnat quand rien n'est établi ou que Vettel soit out, Kimi ne gagnera plus car Ferrari ne le laissera même pas faire.
Et après c'est à Mercedes qu'on fait des leçons et à Bottas qu'on fait des montages désavantageux alors que Kimi a davantage fait le "toutou" que son compatriote... :lol:
Image

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » dim. 18 févr. 2018 6:36

C'est vrai que je trouve les critiques envers Bottas très douteuse.
Le gars n'a que 17 points de retard sur Vettel, gagne 3 courses, 13 podiums (autant que Lewis et Seb) avec 4 pôles et 300 points. Pour une première saison, c'est plus que excellent. Il manque juste de niaque et de régularité pour la victoire. En faite c'est le Rosberg de 2014-2015.
Après la comparaison Bottas vs Raikkonen par les médias n'a pas de sens, l'un possède 10 ans de moins et roule dans une écurie moins "politique" que Ferrari, à son âge, Raikkonen joue le titre en 2007 contre deux des meilleurs pilotes de l'histoire, c'est pas vraiment le cas de Bottas.

Avatar du membre
Thrustmaster
Site Admin
Messages : 3225
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 1:25
Localisation : La Roche Vineuse (71)
Pilote(s) favori(s) : Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo, Lando Norris
Écurie(s) favorite(s) : Scuderia Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Interlagos, Melbourne, Spa-Francorchamps, Suzuka

Message par Thrustmaster » dim. 18 févr. 2018 6:41

Non, non, Rosberg est quand même généralement plus souvent dans le rythme de Lewis en 2014 et 2015 que Bottas ne l'a été cette saison.
"Même si vous êtes mieux armé que lui, Schumacher reste une menace. Quand vous menez un Grand Prix, vous sentez son souffle sur la nuque. Et dès que vous baissez la garde, vous sentez sa morsure."

DRS : Dispositif Ruineur de Sport/Suspense

Avatar du membre
Cornaboyzzz
#11
Messages : 1383
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:16
Pilote(s) favori(s) : Massa, Verstappen, Alonso, Hulk
Écurie(s) favorite(s) : Stroll F1 Team
Circuit(s) favori(s) : Interlagos

Message par Cornaboyzzz » dim. 18 févr. 2018 7:03

A la limite qu'on compare Bottas au Rosberg de 2015 passe encore, mais en 2014 Nico est bien plus proche que ça, et même devant Lewis en qualifs.
Masta a écrit :
dim. 18 févr. 2018 9:46
Le problème c'est que la moitié du temps, Kimi conduit plus qu'il ne pilote et avec Vettel à côté, ça ne pardonne pas. Et quand il est maître de ses moyens, au choix la Ferrari lâche ou l'équipe choisit de l'enc**** comme à Monaco parce qu'ils sont si honnêtes et sportifs. :mrgreen:
Mouais... Et quand Red Bull fait la même chose à Max ça te dérange moins hein ? :mrgreen: Avant son arrêt Kimi se fait reprendre 3 secondes en 3 tours par Ricciardo qui reste en piste. Après l'arrêt de Kimi, Vettel commence à tourner entre 8 dixièmes et 1.5 seconde plus vite qu'avant l'arrêt. Au final Kimi prend plus de 10 secondes par son équipier, et se retrouve avec Ricciardo dans les roues alors qu'il avait quasiment 6 secondes d'avance en début de 2e relais. Franchement, tout miser sur un mec qui a pas le rythme c'est risqué.

La situation en Hongrie par contre, on prend de gros risques en l'interdisant de passer pour aller gagner, je trouve ça bien plus dérangeant parce que ça montre bien qu'on se tape de lui. Certes y a la situation au championnat, mais là c'est préférer perdre la course que gagner avec Kimi. :roll:

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » dim. 18 févr. 2018 8:20

Cornaboyzzz a écrit :
dim. 18 févr. 2018 7:03
A la limite qu'on compare Bottas au Rosberg de 2015 passe encore, mais en 2014 Nico est bien plus proche que ça, et même devant Lewis en qualifs.
Masta a écrit :
dim. 18 févr. 2018 9:46
Le problème c'est que la moitié du temps, Kimi conduit plus qu'il ne pilote et avec Vettel à côté, ça ne pardonne pas. Et quand il est maître de ses moyens, au choix la Ferrari lâche ou l'équipe choisit de l'enc**** comme à Monaco parce qu'ils sont si honnêtes et sportifs. :mrgreen:
Mouais... Et quand Red Bull fait la même chose à Max ça te dérange moins hein ? :mrgreen: Avant son arrêt Kimi se fait reprendre 3 secondes en 3 tours par Ricciardo qui reste en piste. Après l'arrêt de Kimi, Vettel commence à tourner entre 8 dixièmes et 1.5 seconde plus vite qu'avant l'arrêt. Au final Kimi prend plus de 10 secondes par son équipier, et se retrouve avec Ricciardo dans les roues alors qu'il avait quasiment 6 secondes d'avance en début de 2e relais. Franchement, tout miser sur un mec qui a pas le rythme c'est risqué.

La situation en Hongrie par contre, on prend de gros risques en l'interdisant de passer pour aller gagner, je trouve ça bien plus dérangeant parce que ça montre bien qu'on se tape de lui. Certes y a la situation au championnat, mais là c'est préférer perdre la course que gagner avec Kimi. :roll:
Kimi a dit après la course qu'il a volontairement pas forcer lorsque Vettel le passe (car comment le dépassé sur ce circuit ?) et je pense qu'il a vraiment pris un gros coup dans la tronche donc c'est logique que Vettel s'échappe, mais lors de la relance, c'est moins gros l'écart. Sinon pourquoi Vettel n'a pas explose Raikkonen en qualif en Q1, Q2 et Q3 si Vettel lui colle 8-1s en course? C'est illogique.

Je comprend même pas pourquoi certain pense que Vettel gagne sur son unique mérite alors que Ferrari choisi clairement son pilote pour la victoire...

Ferrari savais très bien que Raikkonen va ressortir derrière des voitures, sur ce circuit, c'est une perte de temps obligatoire, Verstappen va avoir le même soucis. Sauf que NORMALEMENT, Ferrari aurait du faire rentrer Vettel le tour suivant, sauf que JAMAIS Vettel ressort devant Kimi puisqu'il ressort de justesse avec plusieurs tours pour faire son overcut, Ferrari laisse Vettel faire des gros temps le temps que Raikkonen se débarrasse des voitures devant lui histoire qu'il creuse l'écart mais dès qu'il a voie libre, il colle aussitôt une demi-seconde à Vettel, désolé mais c'est dégueulasse. C'est logique entre deux écuries différentes (c'est pas comme ça que Raikkonen gagne en France, Angleterre et Brésil en 2007 ? Oui oui Brésil aussi, genre Massa le laisse passé alors qu'il attaque comme un malade en pétant le record du tour :lol: ) mais pas entre les deux voitures de la même équipe. J'imagine même pas le bordel entre Hamilton ou Rosberg avec ce genre de magouille.

Par contre, t'inquiète pas, en Hongrie lorsque Raikkonen est plus rapide que Vettel après son soucis et lorsque ce dernier rentre en premier, Ferrari va faire en sorte que Raikkonen fasse un unique tour (déjà qu'il ressort de justesse derrière Seb !) histoire qu'il ressort pas devant et que le pauvre Vettel se fasse becté par les Mercedes (mais c'est logique dans l'optique du championnat hein).

Avatar du membre
Cornaboyzzz
#11
Messages : 1383
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:16
Pilote(s) favori(s) : Massa, Verstappen, Alonso, Hulk
Écurie(s) favorite(s) : Stroll F1 Team
Circuit(s) favori(s) : Interlagos

Message par Cornaboyzzz » dim. 18 févr. 2018 11:45

Avant l'arrêt, Kimi tourne en 1:17.105, 1:17.074, 1:17.663, 1:17.063 puis il s'arrête.

Au même moment Vettel est bloqué donc 1:16.636, 1:17.166, 1:17.052, 1:17.188 puis quand Kimi s'arrête ça devient 1:16.592, 1:16.446, 1:16.264, 1:15.587 et 1:15.238. C'est jusqu'à 1.8 seconde plus vite que le rythme de Kimi avant l'arrêt, j'invente rien. On peut dire que c'était un vrai bouchon. Au tour 20 Ricciardo était à 12.7 secondes de la tête, au moment de l'arrêt de Kimi au tour 34 il pointait à 5.3 secondes. Moi je suis à la place de Ferrari je mets le pilote le plus rapide à l'abri, et vite.

Qu'il ait lâché après, peut être, mais tout ce que je décris c'est AVANT l'arrêt.

Avatar du membre
Thrustmaster
Site Admin
Messages : 3225
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 1:25
Localisation : La Roche Vineuse (71)
Pilote(s) favori(s) : Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo, Lando Norris
Écurie(s) favorite(s) : Scuderia Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Interlagos, Melbourne, Spa-Francorchamps, Suzuka

Message par Thrustmaster » lun. 19 févr. 2018 1:19

Cornaboyzzz a écrit :
dim. 18 févr. 2018 11:45
Moi je suis à la place de Ferrari je mets le pilote le plus rapide à l'abri, et vite.
Cette phrase fait sens dans 95% des cas, les 5% restants étant... Monaco. ^^
"Même si vous êtes mieux armé que lui, Schumacher reste une menace. Quand vous menez un Grand Prix, vous sentez son souffle sur la nuque. Et dès que vous baissez la garde, vous sentez sa morsure."

DRS : Dispositif Ruineur de Sport/Suspense

Avatar du membre
Cornaboyzzz
#11
Messages : 1383
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:16
Pilote(s) favori(s) : Massa, Verstappen, Alonso, Hulk
Écurie(s) favorite(s) : Stroll F1 Team
Circuit(s) favori(s) : Interlagos

Message par Cornaboyzzz » lun. 19 févr. 2018 5:02

Ce qui fait également sens dans 95% des cas, les 5% restants étant... Ricciardo. Il te double même dans ton sommeil. :mrgreen:

Avatar du membre
Samako
Messages : 1183
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:41
Localisation : Saint-Cloud
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Renault, McLaren

Message par Samako » mer. 28 févr. 2018 3:16

Avec les retraites de Massa et Button, les pilotes les plus vieux du plateau seront évidemment Räikkönen (1979) et Alonso (1981), directement suivis par Hamilton (1985), Grosjean (1986), Vettel et Hülkenberg (1987). En dehors des deux premiers cités, tous les pilotes ont commencé la F1 en 2007 ou plus tard.

Quant aux plus jeunes, Stroll sera toujours le cadet (1998), Leclerc est quelques jours plus jeune que Verstappen (1997), viennent ensuite Ocon et Gasly (1996) et Sirotkin (1995), sûrement le dernier rookie à être plus vieux que moi :mrgreen:
#CiaoJules
#RideOnKentuckyKid
#AH19

Avatar du membre
Xavf176
Messages : 986
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:20
Localisation : Rouen

Message par Xavf176 » mer. 28 févr. 2018 8:45

Samako a écrit :
mer. 28 févr. 2018 3:16
Avec les retraites de Massa et Button, les pilotes les plus vieux du plateau seront évidemment Räikkönen (1979) et Alonso (1981), directement suivis par Hamilton (1985), Grosjean (1986), Vettel et Hülkenberg (1987). En dehors des deux premiers cités, tous les pilotes ont commencé la F1 en 2007 ou plus tard.

Quant aux plus jeunes, Stroll sera toujours le cadet (1998), Leclerc est quelques jours plus jeune que Verstappen (1997), viennent ensuite Ocon et Gasly (1996) et Sirotkin (1995), sûrement le dernier rookie à être plus vieux que moi :mrgreen:
Pour moi ils sont tous plus jeune que moi, car j'ai un an de plus que le plus vieux...
Champion 2018 jeu de la pôle en points et de Leader
2ème Classement ATP et Race 2017
Champion 2016 jeu de la pôle (triple : points, temps avec et sans les 2 secondes), Champion Leader 2017 par équipe (Brawngp-team)
3ème à Quick Pick par équipe en 2016

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » dim. 25 mars 2018 11:59

- 48 victoires pour Vettel et sa 9e pour Ferrari. Il égalise Barrichello et Raikkonen.
- 100 podiums pour Vettel, il rentre dans le "club des 100" avec Schumi, Hamilton et Prost.
- 92 podiums pour Kimi Raikkonen, son 41e avec Ferrari. Plus que 5 pour égalise Alonso.
- 73e pôle d'Hamilton et 118e podium.
- Alonso signe encore son meilleur résultat depuis son retour avec Mclaren dès la première course.

Avatar du membre
Cladounnet
Le marathonien
Messages : 1449
Enregistré le : mer. 14 févr. 2018 9:35
Localisation : Mantes la Jolie (78)
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Räikkönen, Ricciardo, Norris
Écurie(s) favorite(s) : McLaren, Alpine
Circuit(s) favori(s) : Monaco, Spa, Montréal

Message par Cladounnet » dim. 25 mars 2018 12:39

Et comme j'ai dit, McLaren a marqué davantage de points (12) en une seule course que lors des 13 premières de la saison 2017 (11 points). :mrgreen:

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » mar. 10 avr. 2018 1:45

- Hamilton égalise le record de Kimi Raikkonen : 27 courses dans les points de suite.

- Vettel signe sa 10e victoire Ferrari (sa 11e avec moteur Ferrari - Monza 2008), il dépasse Barrichello et Kimi, plus qu'une pour rejoindre Alonso et Massa.

- Kimi Raikkonen signe le meilleur début de sa carrière en qualification avec deux premières lignes lors des deux premiers GP. Mais hélas pour lui, c'est son premier abandon à Bahrein depuis...2004 !

- Bottas signe son 23e podium, autant que James Hunt et Jacques Villeneuve.

- En dehors de son crash au Brésil l'an dernier, sans prendre en compte la pénalité, Hamilton signe sa pire qualif depuis Singapour 2017. Avec la pénalité, la pire depuis Monaco 2017.

- C'est la 6e P4 de Toro Rosso après Chine 2007 et Spa 2008 (Vettel), Hongrie et Austin 2015 (Verstappen) et Singapour 2017 (Sainz Jr).

- Malgré une excellente voiture, Grosjean signe le pire démarrage de sa carrière depuis 2014 avec zéro point en deux courses. En revanche, Kevin Magnussen signe son meilleur résultat depuis la Russie en 2014.

Avatar du membre
Samako
Messages : 1183
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 2:41
Localisation : Saint-Cloud
Pilote(s) favori(s) : Alonso, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Renault, McLaren

Message par Samako » mar. 10 avr. 2018 2:48

À cause d'une fiabilité exécrable, Grosjean signe le pire démarrage de sa carrière depuis 2014 avec zéro point en deux courses. En revanche, Kevin Magnussen signe son meilleur résultat depuis la Russie en 2014.
De plus, Hamilton devient le premier pilote à courir 100 GP ou plus pour deux équipes différentes.
#CiaoJules
#RideOnKentuckyKid
#AH19

Avatar du membre
Arwen
Messages : 1666
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 7:15
Pilote(s) favori(s) : Verstappen, Räikkönen, Stroll, Pérez
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Racing Point, Mclaren
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Silverstone, Tuscane

Message par Arwen » mar. 10 avr. 2018 3:21

Quand je dit "malgré son excellente voiture", c'est même pas pour dire que Grosjean sous-utilise sa voiture vu que je suis bien conscient qu'il rate les points par malchance en Australie, mais pour dire que malgré une excellente auto, son début est moins bien que 2015-2017 niveau point. Quand tu matte les essais hivernaux et la qualif Australienne, il y a pas beaucoup de gens qui pensent que Ericsson ouvre son compteur avant lui. ;)

Par contre, c'est pas la faute de Haas si Grosjean rate les points à Bahrein. Il touche avec Stroll au départ (la faute du Canadien) mais d'un coté, il n'a rien à faire en fond de grille vu la rapidité de sa voiture.

Bien vu pour Hamilton, c'est un pilote très fidèle. Seulement deux équipes en 11 ans !

Répondre