Quels numéros pourraient choisir les pilotes ?

C'est ici que l'on parle des dernières actus et rumeurs de la F1
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Quels numéros pourraient choisir les pilotes ?

Message par JTarJ » sam. 27 janv. 2018 3:43

C'est ici qu'on parle des numéros permanents et des choix des pilotes.
PiloteRaison du choixPériodeDisp.
3Daniel RicciardoNuméro utilisé quand il a débuté en karting et fan de Dale Earnhardt Sr.2014-2019-
4Lando NorrisL4ndo2019
5Sebastian VettelNuméro utilisé lorsqu'il a remporté le championnat d'Europe junior en karting et lorsqu'il a remporté son premier titre de champion du monde de F12014*-2019-
7Kimi RäikkönenNuméro utilisé en 2013, dernière saison avec les numéros attribués aux écuries2014-2019-
8Romain GrosjeanEn référence à sa relation avec sa femme qui dure depuis 2008 et qui est née un 8 décembre2014-2019-
10Pierre GaslyNuméro utilisé quand il a remporté la Formule Renault Eurocup en 20132017-2019-
11Sergio PérezNuméro utilisé en karting2014-2019-
16Charles LeclercInconnue2018-2019-
18Lance StrollNuméro qui lui a été attribué lorsqu'il a été "plus jeune" et avec lequel il a remporté deux titres (F4 italienne et Toyota Racing Series)2017-2019-
20Kevin MagnussenNuméro utilisé lorsqu'il a remporté le championnat de Formule Renault 3.5 en 20132014-2019-
23Alexander AlbonCorrespond à son jour de naissance (23 mars 1996)2019-
26Daniil KvyatNuméro utilisé lors de sa première course de karting. Il est né un 26 avril2014-2017, 2019-
27Nico HülkenbergSomme du jour et du mois de son anniversaire (19 Aout -> 19+8 = 27)2014-2019-
33Max VerstappenLe N°3 est son numéro favori, mais il était déjà pris, donc il a choisi le 33 à la place2015-2019-
44Lewis HamiltonNuméro utilisé lorsqu'il a remporté son premier titre en karting2014-2019-
55Carlos Sainz Jr.Le N°5 est son numéro favori, mais il était déjà pris, donc il a choisi le 55 à la place2015-2019-
63George RussellInconnue, à priori la combinaison du 6 et du 3 ressemble à ses initiales (GR)2019-
77Valtteri BottasMarketing, I7 cr01t qu3 c'357 7r0p c00l d3 f41r3 BO77AS2014-2019-
88Robert KubicaInconnue2019-
99Antonio GiovinazziInconnue2019-
2Stoffel VandoorneNuméro avec lequel il a remporté son premier titre en monoplace (F4 Eurocup 1.6 en 2010)2017-20182021
9Marcus EricssonIl aime bien ce numéro2014-20182021
14Fernando AlonsoNuméro utilisé lorsqu'il a remporté le championnat du monde de karting le 14 juillet 1996 à 14 ans2014-20182021
19Felipe MassaNuméro utilisé lors de son titre en Euro F30002014-20172020
22Jenson ButtonNuméro utilisé lorsqu'il a remporté le championnat du monde 20092014-20172020
28Brendon HartleyInconnue2017-20182021
30Jolyon PalmerIl a gardé le numéro de réserve qu'il lui a été imposé quand il était pilote d'essais chez Lotus2016-20172020
31Esteban OconNuméro avec lequel il a remporté le championnat de France Karting Minime en 20072016-20182021
35Sergey SirotkinInconnue20182021
94Pascal WehrleinAnnée de naissance (1994)2016-20172020
1Sebastian VettelChampion du monde 201320142015
4Max ChiltonI7 p3n5417 qu3 c'357 7r0p c00l d3 f41r3 #M4X20142017
6Nico RosbergNuméro utilisé par son père lorsque ce dernier a remporté le championnat du monde en 1982, c'est aussi le numéro fétiche de son épouse.2014-20162019
10Kamui KobayashiNuméro utilisé lors de son premier Grand Prix de Formule 120142017
12Felipe NasrNuméro utilisé lorsqu'il a remporté son titre en Formule BMW Europe en 20092015-20162019
13Pastor MaldonadoInconnue2014-20152018
17Jules BianchiInconnue2014Ret.
21Esteban GutiérrezNuméro fétiche2014, 20162019
25Jean Éric VergneUn des premiers numéros qu'il a utilisé en karting, il est aussi né un 25 avril20142017
28Will StevensInconnue20152017
36Antonio GiovinazziNuméro imposé aux pilotes d'essais de Sauber en 201720172018
39Brendon HartleyNuméro imposé aux pilotes d'essais de Toro Rosso en 201720172018
40Paul di RestaNuméro imposé aux pilotes d'essais de Williams en 201720172018
42Alexander RossiNuméro imposé aux pilotes d'essais de Marussia en 201420142015
45André LottererNuméro imposé aux pilotes d'essais de Caterham en 201420142015
46Will StevensNuméro imposé aux pilotes d'essais de Caterham en 201420142015
47Stoffel VandoorneNuméro imposé aux pilotes d'essais de McLaren en 201620162017
53Alexander RossiRéférence à "Choupette" (Herbie) la voiture-héroine de la saga de la petite coccinelle20152018
88Rio HaryantoNuméro utilisé lorsqu'il a remporté son titre en Formule BMW Pacifique en 200920162019
98Roberto MerhiInconnue20152018
99Adrian SutilIl voulait le plus grand numéro disponible, tout simplement20142017
Pour rappel la règle c'est:
- Chaque pilote peut choisir n'importe quel numéro disponible entre 2 et 99 (y compris le 13), à l'exception du 17 (numéro retiré depuis le décès de Jules Bianchi)
- Le champion du monde en titre peut choisir d'utiliser le N°1, ou de garder son numéro permanent
- La FIA considère que la "carrière" (et que donc l'utilisation d'un numéro permanent) d'un pilote est terminée lorsqu'il n'a participé à aucune épreuve pendant deux saisons consécutives

Liste des numéros de réserve

Chaque écurie se voit théoriquement attribuer deux numéros de réserve qui sont utilisés par les pilotes d'essais notamment lors des séances d'essais privés et lors des premières séances d'essais libres lors des GP. À la base (2014), ces numéros ont été attribués par paquet de deux numéros consécutifs dans l'ordre du championnat du monde des constructeurs 2013, ainsi Red Bull a eu la première paire de numéros consécutifs libre (15/16), Mercedes la seconde paire (23/24) et ainsi de suite. Les écuries ont par la suite pour la plupart gardé ces numéros sur les saisons suivantes, à part bien sur pour les numéros qui ont été pris par des titulaires entre temps, en 2015 il semblerait que la FIA redistribue les numéros à la volée quand une écurie a besoin d'un nouveau numéro, en 2016, il semblerait que la FIA a fait une redistribution aux écuries qui n'avaient plus de numéros de réserve consécutifs, ainsi Ferrari se retrouve avec les N°31/32, Renault avec les N°45/46 et McLaren avec les N°47/48 (sauf que le 47 a été utilisé en course par Vandoorne).

Quant à l'utilisation de ces numéros, chaque écurie fait sa propre tambouille, un numéro de réserve peut être attribué à un pilote en particulier, un numéro de réserve peut être utilisé par plusieurs pilotes sur une même saison, un pilote peut même utiliser les deux numéros de réserve de son écurie et Lotus a même utilisé trois numéros de réserve sur la même séance.
ÉcurieUtilisé par
Red Bull15Pierre Gasly (2015**-2017), Sébastien Buemi (2014), Carlos Sainz Jr. (2014)
25Jake Dennis (2018)
16Sébastien Buemi (2016)
Mercedes23Pascal Wehrlein* (2015-2016***)
24Pascal Wehrlein* (2014), Esteban Ocon (2016)
63George Russell (2017)
Ferrari32Charles Leclerc (2016-2017)
28Pedro de la Rosa (2014), Raffaele Marciello (2014)
29Raffaele Marciello (2015), Antonio Fuoco (2015)
99Antonio Giovinazzi (2017-2018)
Racing Point / Force India34Nikita Mazepin (2018), Nicholas Latifi (2018), Alfonso Celis, Jr. (2016-2017), Nikita Mazepin (2016-2017), Pascal Wehrlein* (2015), Nick Yelloly (2015), Esteban Ocon (2015), Daniel Juncadella (2014), Jolyon Palmer* (2014), Richard Goddard (2014)
42George Russell (2018)
35Lucas Auer (2017)
Sauber36Antonio Giovinazzi (2017-2018), Gustav Mallja (2017), Nobuharu Matsushita (2017), Raffaele Marciello (2015), Giedo van der Garde (2014)
37Sergey Sirotkin (2014), Adderly Fong (2014), Charles Leclerc (2017)
Toro Rosso38Pierre Gasly (2015), Marco Wittmann (2015), Max Verstappen* (2014), Sergio Sette Camara (2016), Sean Gelael (2017-2018)
39Jamais utilisé
Williams40Robert Kubica (2017-2018), Alex Lynn (2015), Felipe Nasr* (2014)
41Oliver Rowland (2018), Gary Paffett (2017), Luca Ghiotto (2017), Sergey Sirotkin (2017), Alex Lynn (2016), Susie Wolff (2014-2015)
63George Russell (2018)
Renault / Lotus45Nicholas Latifi (2017), Esteban Ocon (2016)
46Sergey Sirotkin (2016-2017), Robert Kubica (2017), Artem Markelov (2018)
30Jolyon Palmer* (2015), Charles Pic (2014)
31Esteban Ocon (2014)
33Alex Lynn (2014)
McLaren47Stoffel Vandoorne* (2015-2016), Oliver Turvey (2017**), Lando Norris (2017-2018)
48Oliver Turvey (2018)
32Stoffel Vandoorne (2014)
33Oliver Turvey (2015)
Haas50Charles Leclerc (2016), Antonio Giovinazzi (2017), Santino Ferrucci (2017), Louis Deletraz (2018)
51Santino Ferrucci (2016), Pietro Fittipaldi (2018)
Manor / Marussia42Jordan King (2016), Fabio Leimer (2015), Alexander Rossi* (2014)
43Jamais utilisé
Caterham45Alexander Rossi (2014), Roberto Merhi (2014), Will Stevens (2014)
46Will Stevens (2014), Robin Frinjs (2014), Julian Leal (2014)

* : Pilote qui a ou a eu un numéro permanent
** : À Spielberg en 2015 Pierre Gasly avait le N°31 sur sa voiture (photo) mais il lui a bien été attribué le N°15 dans les classements officiels de la séance (source). Est-ce un indice sur le numéro permanent qu'il utiliserait s'il était titularisé un jour ? Idem pour Susie Wolff qui avait son N°41 "habituel" sur sa voiture, mais le N°40 sur le classement officiel, mais dans son cas, je soupconne plutôt la faute de frappe.
*** : Wehrlein avait un sticker avec le N°23 sur sa Mercedes (qui datait de 2014, il a fait des essais pour le compte de Pirelli) alors qu'il avait déjà son numéro permament, sur le classement officiel par contre il avait le numéro 0.
Note : Ce tableau prend en compte les incarnations précédentes d'une écurie (Renault -> Lotus, Marussia -> Manor)

Avatar du membre
paolux
#23 Paquito
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:48
Localisation : Pélussin (42), Orléans
Pilote(s) favori(s) : Kubica, Button, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Spa

Message par paolux » ven. 12 oct. 2018 8:52

À priori j'imagine que Russell prendrait le 63. Ce serait le premier numéro compris entre le 55 de Sainz et le 77 de Bottas depuis que les pilotes peuvent choisir.
Image
#JB17

Avatar du membre
knails
#27
Messages : 1383
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 5:46
Pilote(s) favori(s) : Schumi, Kimi
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Suzuka, Interlagos, Monza, Spa

Message par knails » ven. 23 nov. 2018 9:41

Des idées pour les numéros de Kubica ?

Giovinazzi reprend un numéro qu'il avait utilisé pour ses deux premiers GP ?

Kvyat lui va reprendre le sien.
Forza Scuderia ! Keep Fithing Schumi

Avatar du membre
paolux
#23 Paquito
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:48
Localisation : Pélussin (42), Orléans
Pilote(s) favori(s) : Kubica, Button, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Spa

Message par paolux » ven. 23 nov. 2018 10:59

Giovinazzi ce serait le 99 selon toute vraisemblance.
Image
#JB17

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » ven. 23 nov. 2018 11:50

knails a écrit :
ven. 23 nov. 2018 9:41
Des idées pour les numéros de Kubica ?
Aucune, idem pour Norris (son numéro fétiche semble être le 31, il pourra pas le prendre même si Ocon n'est plus là)

Russell prendra sans doute le 63.

Avatar du membre
TheFrijnsLegend
Messages : 912
Enregistré le : dim. 18 févr. 2018 1:09

Message par TheFrijnsLegend » sam. 24 nov. 2018 12:10

Merci JtarJ pour ton explication sur le #40 chez Williams : je comprends mieux.
"I know I'm losing time to Vettel, but I really don't care." (Max Verstappen, Monza 2018)

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » ven. 30 nov. 2018 10:33

La première liste des engagés a été annoncée et du coup le numéro des nouveaux pilotes

Sans surprise, George Russell aura le 63 et Antonio Giovinazzi le 99. Lando Norris aura le 4 et Kubica le 88, Albon qui vient d'être annoncé n'a pas encore choisi de numéro

raks
Messages : 197
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018 7:10
Localisation : Belgique
Pilote(s) favori(s) : Raikkonen, Vandoorne
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Alfa Romeo
Circuit(s) favori(s) : Spa-Francorchamps, Yeongam
Contact :

Message par raks » sam. 01 déc. 2018 5:11

J'aurais plus vu Kubica avec le 4, numéro qu'il portait pour son unique victoire
Image

Avatar du membre
Fisico
Messages : 765
Enregistré le : ven. 16 févr. 2018 9:03
Localisation : Var (83)
Pilote(s) favori(s) : Fisichella, De Angelis, Dixon
Écurie(s) favorite(s) : Mazda Team Joest
Circuit(s) favori(s) : Mount Panorama, Road Atlanta, Suzuka

Message par Fisico » lun. 10 déc. 2018 2:26

Pour compléter l'excellent premier post de JtarJ, Chain Bear F1 a fait une vidéo sympa qui explique l'historique des numéros en F1 (d'où vient la paire 27/28 des Ferrari des années 80/90, la paire 3/4 de Tyrrell ect.) Je me souviens que t'avais fais un post sur l'ancien forum, mais je ne retrouve plus.

1991 Mazda MX-5 NA 1.6 115 Classic Red
1996 Suzuki X-90 1.6 95 Reddish Blue
2009 Mazda 2 DE 1.3 75 Brilliant Black S

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » lun. 10 déc. 2018 6:44

Voilà ;)
Au commencement... C'était le bordel !

Lors des débuts du championnats, en 1950, les numéros étaient attribués par les organisateurs de Grand Prix et non par la FIA, ce qui voulait dire qu'à chaque Grand Prix, les numéros des pilotes changeaient. En général, le N°1 allant au pilote vainqueur de l'édition précédente du GP en question, mais chaque Grand Prix avait son propre système de numérotation, ainsi le Grand Prix de Monaco ne donnait que des numéros pairs jusqu'en 1962, ou certains Grand Prix donnant des numéros totalement différents car les petits numéros étaient déjà donnés à d'autres catégories et que chaque concurrent du Grand Prix, avait un numéro unique quelque soit sa catégorie, par exemple, pour le Grand Prix d'Allemagne 1951, les numéros des pilotes commençait à 71 pour Ascari et allait jusqu'à 97. Et puis bien sur, il y avait les 500 miles d'Indianapolis qui malgré sa place dans le championnat du monde, fonctionnait en autarcie totale, avec ses propres règles, ses propres voitures, ses propres pilotes, et à fortiori, sa propre numérotation.

C'est seulement en 1973 que la FIA décide d'harmoniser tout ça en adoptant une numérotation permanente pour tous les Grand Prix. Toutefois, ce système ne sera appliqué que lors du deuxième Grand Prix de la saison, au Brésil, et ne sera définitivement adopté qu'en 1974. La F1 gardera ce système jusqu'en 1995. C'est ce système qui nous intéresse aujourd'hui.

La numérotation permanente : Comment ça marche ?

Contrairement à ce que tout le monde semble croire : Il ne s'agissait pas d'un système libre, il n'y avait aucun choix, les équipes n'avaient pas leur mot à dire concernant l'attribution des numéros. Il s'agissait en réalité d'un système ultra rigide où les écuries étaient forcées à garder la même paire de numéros d'une saison à l'autre. C'est ainsi que durant toute la durée où ce système a été utilisé, Tyrrell à gardé les N°3 et 4, vu qu'il n'ont gagné aucun championnat entre 1973 et 1995. Même chose pour Ligier avec les N°25 et 26.

Bien sur, les N°1 et 2 était attribué à l'écurie du pilote champion en titre, et si cette écurie était différente de l'écurie qui avait les N°1/2 la saison précédente, il y avait tout simplement un échange entre l'équipe "championne" sortante et le nouvelle écurie hôte du champion.

Exemple concret d'application de la règle : Alan Jones remporte le titre avec Williams en 1980, Jones reste chez Williams en 1981 et donc l'écurie obtient les N°1 (pour le champion Jones) et 2 (pour Reutemann) et échangent leurs anciens numéros avec l'écurie qui avait alors les N°1 et 2, qui était Ferrari... Or, il se trouve qu'à l'époque, en tant que jeune constructeur, Williams avait de gros numéros... Les N°27 et 28. :mrgreen:

La seule façon pour laquelle une écurie pouvait changer de numéro c'était si une paire de numéro était devenue vacante suite au retrait d'une écurie ou à la "promotion" d'une écurie. Sinon, la FIA pouvait également attribuer les paires de numéros vacantes aux nouvelles écuries. La "promotion" d'écurie est arrivée à plusieurs équipes pendant la période d'application de cette règle : Arrows entre 1988 (17/18) et 1989 (9/10), Benetton entre 1992 (19/20) et 1993 (5/6) ou Jordan (de 31/32 à 14/15) et Larousse (de 29/30 à 19/20) la même année. On peut noter que dans le cas de 1993, cette progression suit la logique du classement du championnat précédent, où Benetton obtient les meilleurs numéros. On peut aussi noter que, sans raison apparente, les N°16/17/18 sont restés vacants en 1993 et 1994. En toute logique, on peut penser que Larousse aurait du avoir les N°16/17 ou 17/18 et que Sauber aurait du avoir les N°18/19 ou 19/20 quand ils ont débuté en F1.

C'est aussi à cette époque qu'on abandonnera définitivement le N°13 (qui a été utilisé en tout et pour tout trois fois dans l'histoire de la F1) : Il sera toutefois utilisé pour la dernière fois par Divina Galica (une des rares pilotes féminines du sport) lors du Grand Prix de Grande Bretagne en 1976, mais la britannique ne se qualifiera pas. Qui a dit poisse ?

À l'époque où cette règle était appliquée, il y avait aussi des écuries à une voiture, qui étaient souvent privées (càd. engageant des voitures d'autres constructeurs) et qui ne faisaient pas l'intégralité de la saison, voire tout simplement un ou deux Grand Prix. Il y avait aussi des écuries régulières et permanentes, qui engageaient une deuxième, voire une troisième voiture. Les numéros de ces concurrents étaient non permanent et avaient tendance à monter assez haut, au dessus de 30, voire au dessus de 50, le record de la période étant le N°208 de Lella Lombari, encore une femme, et encore pendant le Grand Prix de Grande Bretagne, mais 1974 cette fois ci.

Pour ces concurrents temporaires ou avec une seule voiture, le N°14 était aussi une option privilégiée même si au final, jusqu'à 1979 et l'arrivée de Renault avec deux voitures les concurrents permanents avec deux voitures qui avaient un numéro supérieurs au 13 avaient une paire de numéros pair/impair (ex : Shadow qui avait les N°16/17 entre 1974 et 1978).

Si les concurrents privés disparaitront dans les années 1980, le problème des écuries à voiture unique subsistera jusqu'à 1991. À cette époque, les paires de numéros avait tendance à suivre le schéma impair/pair, y compris au delà du N°13. Le N°14 se révèlera utile encore une fois lorsqu'un concurrent s'engagera dans le championnat avec une seule voiture : Ensign en 1981 et 1982, ATS en 1984, Zakspeed en 1986, AGS en 1987/1988, Osella en 1990, Fondmetal en 1991, toute ont commencé la saison avec une seule voiture, et ont donc eu le N°14. Certaines engageront une deuxième voiture pendant la saison toutefois, ce qui donnait parfois des combinaisons bizarres (par exemple, 14/29 pour Zakspeed).

Le système sera abandonné en 1996 pour laisser place à un système de numérotation en fonction du classement de la saison précédente. Malgré ça, ce système de numérotation est resté mythique auprès de certains fans nostalgiques, qui ont vu certains des meilleurs pilotes s'illustrer avec des numéros uniques (Gilles Villeneuve et Alesi avec le 27, Senna avec le 12, Mansell avec le 5...) ou tout simplement ça a permis aux fans d'identifier plus facilement certaines écuries (Williams avec les 5/6, Tyrrell avec les 3/4, Ligier avec les 25/26, Ferrari avec les 27/28).

L'attribution des numéros en F1 de nos jours

Depuis 1996 jusqu'à aujourd'hui, l'attribution des numéros en F1 se faisait en fonction du championnat des constructeurs. L'écurie du pilote champion du monde en titre gardant toujours les N°1 et 2 mais les numéros suivants changeant chaque saison, en fonction du classement du championnat des constructeurs de la saison précédente, ainsi l'écurie la mieux classé avait les N°3 et 4, la suivante les N°5 et 6, et ainsi de suite. Le N°13 n'étant toujours pas attribué, la "septième équipe" obtient les N°14 et 15, et ainsi de suite.

Dans le même temps, la forme des voiture évoluant vers des nez de plus en plus haut, et les sponsors prenant de plus en plus de place, les numéros sont devenus de moins en moins visibles, au point que certaines écuries ont même été jusqu'à afficher leur numéros en dessous du nez de leur voitures.

Hier, la FIA a décidé de changer le système, cette fois ci en laissant les pilotes choisir un numéro qu'ils garderont toute leur carrière, le champion en titre pouvant soit avoir le N°1, soit garder son numéro fétiche à l'instar de ce qui se fait en Moto GP. À ce stade, il est difficile de prédire quel pilote prendra quel numéro, ni si la FIA ou les équipes feront en sorte de rendre ces numéros plus visibles sur la voiture (ou autre part, comme sur le casque du pilote par exemple).

raks
Messages : 197
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018 7:10
Localisation : Belgique
Pilote(s) favori(s) : Raikkonen, Vandoorne
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Alfa Romeo
Circuit(s) favori(s) : Spa-Francorchamps, Yeongam
Contact :

Message par raks » lun. 17 déc. 2018 4:50

Pour Albon, ce sera le 23.

Mais pas sûr que ma source soit fiable: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_F ... er_numbers
Image

Avatar du membre
paolux
#23 Paquito
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:48
Localisation : Pélussin (42), Orléans
Pilote(s) favori(s) : Kubica, Button, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Spa

Message par paolux » lun. 17 déc. 2018 6:26

C'est confirmé oui ;) Mon numéro préféré, enfin un pilote l'a pris ! :mrgreen:
Image
#JB17

raks
Messages : 197
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018 7:10
Localisation : Belgique
Pilote(s) favori(s) : Raikkonen, Vandoorne
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Alfa Romeo
Circuit(s) favori(s) : Spa-Francorchamps, Yeongam
Contact :

Message par raks » lun. 17 déc. 2018 7:03

Ca correspond à son jour de naissance mais il y a peut-être une autre raison.
Image

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » lun. 17 déc. 2018 7:05

paolo98 a écrit :
lun. 17 déc. 2018 6:26
C'est confirmé oui ;) Mon numéro préféré, enfin un pilote l'a pris ! :mrgreen:
Sur le site officiel de STR c'est indiqué oui, je met à jour.

Avatar du membre
IceRacing
The new Badoer
Messages : 840
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 12:29
Écurie(s) favorite(s) : Minardi, Arrows, Pacific, Jordan...
Circuit(s) favori(s) : Nordschleife

Message par IceRacing » mer. 19 déc. 2018 1:15

raks a écrit :
lun. 17 déc. 2018 7:03
Ca correspond à son jour de naissance mais il y a peut-être une autre raison.
Il semble en effet que ça ne soit pas sa seule motivation :
Image

raks
Messages : 197
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018 7:10
Localisation : Belgique
Pilote(s) favori(s) : Raikkonen, Vandoorne
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Alfa Romeo
Circuit(s) favori(s) : Spa-Francorchamps, Yeongam
Contact :

Message par raks » mer. 19 déc. 2018 2:26

OMG :-o
Image

raks
Messages : 197
Enregistré le : mar. 20 févr. 2018 7:10
Localisation : Belgique
Pilote(s) favori(s) : Raikkonen, Vandoorne
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari, Alfa Romeo
Circuit(s) favori(s) : Spa-Francorchamps, Yeongam
Contact :

Message par raks » jeu. 20 déc. 2018 6:29

Je partage cet article de cet excellent site 😁 pour compléter le premier post: http://superf1.be/news-D'ou-viennent-le ... _4523.html
Image

Avatar du membre
paolux
#23 Paquito
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:48
Localisation : Pélussin (42), Orléans
Pilote(s) favori(s) : Kubica, Button, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Spa

Message par paolux » mer. 08 janv. 2020 2:27

Quel numéro pour Latifi ? J'ai trouvé cette photo sur le compte Insta de son frère, le 19 est libre depuis le départ de Massa.

Image
#JB17

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » mer. 08 janv. 2020 9:00

Le numéro est libre depuis cette année en fait, puisqu'il y a une période de blocage de deux ans.

Avatar du membre
paolux
#23 Paquito
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 8:48
Localisation : Pélussin (42), Orléans
Pilote(s) favori(s) : Kubica, Button, Ricciardo
Écurie(s) favorite(s) : Ferrari
Circuit(s) favori(s) : Spa

Message par paolux » lun. 20 janv. 2020 1:42

Et ça sera finalement le numéro 6 pour Latifi.
Image
#JB17

Avatar du membre
Poncho
#88
Messages : 1832
Enregistré le : jeu. 15 févr. 2018 9:59

Message par Poncho » lun. 20 janv. 2020 6:41

Un numéro "titré " :mrgreen:

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » lun. 20 janv. 2020 7:29

Et il a pris ce numéro en référence à la ville de Toronto dans laquelle il a grandi, quel rapport avec la ville et le numéro 6 ? La ville a gagné le surnom "The 6ix" (popularisé par le rappeur Drake qui vient aussi de là bas) après la fusion des 6 municipalités qui composent le Toronto actuel, plus le fait que les deux codes téléphoniques de l'agglomération commencent ou finissent par 6... En gros c'est une longue explication pour un choix qui est du même niveau que si Vergne avait pris le 95 parce qu'il venait de Pontoise :noel:

Cela dit ce choix ne me surprend pas car il a eu le 6 pendant trois de ses quatre saisons de F2 et notamment lors des deux dernières saisons alors qu'il était plus expérimenté que ses coéquipiers et qu'il est resté dans la même équipe (DAMS) donc il aurait pu légitimement prétendre au 5, le fait qu'il soit resté avec le 6 montrait qu'il avait une attirance pour ce numéro.

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » mer. 02 déc. 2020 1:52

Bon un petit récap :
  • Fittipaldi utilisera le 51 lors de sa pige à Sahkir, c'est le second numéro de réserve de Haas
  • Aitken a choisi le 89, ça ressemble a un numéro permanent même s'il ne sera utilisé que pour 2 GP probablement
  • Schumacher a déjà annoncé le 47 pour la saison prochaine, c'est pas vraiment une surprise car c'était ce numéro qui était affiché sur la Ferrari quand les jeunes de la FDA ont testé la SF71H à Fiorano* (photos ci-dessous)
Mazepin a utilisé le 99 par le passé, notamment lors de la saison 2017 de F3 européenne où les pilotes semblaient avoir le choix donc je pense que ce serait celui là

Image
Image

(* d'ailleurs lors de ce test, Callum Ilott avait utilisé le N°53 et Robert Shwartzman le N°35 si ça peut donner des indices)

Avatar du membre
Lyserg
38
Messages : 735
Enregistré le : mar. 06 mars 2018 10:41
Localisation : Corvette Corner
Pilote(s) favori(s) : Niki Lauda
Circuit(s) favori(s) : Le Mans

Message par Lyserg » mer. 02 déc. 2020 1:54

JTarJ a écrit :
mer. 02 déc. 2020 1:52
Mazepin a utilisé le 99 par le passé, notamment lors de la saison 2017 de F3 européenne où les pilotes semblaient avoir le choix donc je pense que ce serait celui là
Il ne pourra pas, c'est le numéro de Giovinazzi
There are two things no man will admit he cannot do well: drive and make love. - Stirling Moss

Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2497
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Message par JTarJ » mer. 02 déc. 2020 1:55

Image

Répondre