Le 31 juillet 1994 - Berger refait résonner le V12 en tête

Les dates qui ont marqué la F1
Répondre
Avatar du membre
JTarJ
Site Admin
Messages : 2269
Enregistré le : sam. 27 janv. 2018 8:24
Localisation : Bezons (95)

Le 31 juillet 1994 - Berger refait résonner le V12 en tête

Message par JTarJ » sam. 03 févr. 2018 3:23

Originellement posté par Moka le 14/08/2008

Nous sommes en 1994 ... l'ambiance est vraiment tendu dans les paddock avec la mort de SENNA et Razemberger, et les nombreux accidents. Elle l'est également chez Ferrari. En effet, bien que les monoplaces rouge ont retrouvé un peu de leur superbe avec la 412T (salué comme une oeuvre d'art par les observateurs) qui grimpe régulièrement sur le poduim, les hommes de Maranello commence à se lasser de cette disette qui dure depuis quatre ans. Berger aurait pu viser la victoire à Imola mais il renoncera à cause du décès de son ami ainsi que d'un compatriote, et Alesi ne peut briguer la victoire à cause d'un accident en essaie ... ainsi que sa poisse. Toutefois on sent que la fin du tunnel est proche, mais Jean Todt ne pensait pas qu'il sera si tôt ...

Pourtant c'est surtout Michael Schumacher que l'on observe en ce moment. En effet, l'allemand mène largement le classement pilote et espère triompher à domicile. Toutefois Damon Hill veut aussi la première marche du poduim car, il le sait, maintenant le moindre point compte ...

Et c'est la surprise en qualification ! les deux Ferrari sont en première ligne, avec Berger en tête ! on savait que l'avantage de la 412T était sa rapidité, mais sur un circuit comme Hockenheim qui comporte une section signueuse, le résultat est assez étonnant !

Image

Ainsi a lieu le départ ... un départ qui sera un gros carnage car Hakkinen, ainsi que des pilotes de fond de grille, emportent le pelonton dans le bac à sable. Ainsi Frenzen, De Caesaris, Alboreto, Blundell, Irvine, Martini, Zanardi, Barichello, Herbert et Hakkinen se retrouvent dehors avant même la fin du premier virage !

Image

Jean Alesi renonce également sur un problème électronique. Damon Hill et David Coulthard ont leur aileron endommagé ce qui posera quelques problèmes dans les stands Williams. Katayama, épargné par ce carton, en profite pour rentrer dans les points et viser sans complexe le poduim avec sa Tyrrell. Hélas son accélérateur fera défaut vers le millieu de l'épreuve.

Vidéo du départ ici http://www.dailymotion.com/relevance/se ... cour_sport

Mais Berger est toujours là ! ayant échappé au carnage, il pousse à fond sa Ferrari afin de distancer Schumacher. Ce dernier le rattrape en virage mais Berger utilise la puissance du V12 pour reprendre de la distance en sortie de virage.

Bien que ce ne soit pas leur idole qui est en tête, le publique est déchaîné !

Image

Pourtant la course se révèlera ennuyeuse une fois que Schumi' aura renoncé à cause de son moteur. Berger, qui conservera la tête de bout en bout, peut tranquillement mener sa Ferrari à sa destiné ...

Toutefois le jeune Verstappen s'occupera de mettre un peu d'action. En effet, le remplacant de J.J. Letho chez Benetton ravitaille au 15ème tours. Mais hélas la pompe à essence est défectueuse (selon certaines rumeurs, Benetton l'aurait bricolé pour gagner du temps lors du plein) et de l'essence est renversé sur Jos. Aussîtot la B194 prend feu et on craint le pire pour son infortuné pilote !

Image

Heureusement le feu sera vite éteint et, grâce au sang froid des mécanos, Verstappen est indemme ! toutefois un employé de Benetton aura des brûlures légères à la jambe.

Vidéo de l'incendie ici http://www.dailymotion.com/relevance/se ... bene_sport

La course sera une véritable hécatombe car seulement huit monoplaces seront à l'arrivée ! dont celle de Berger qui franchi le 44ème tour en tête et recoit le drapeau à damier ! tout le monde est heureux chez Ferrari ! depuis 1990, aucunes voitures de la marque n'avait remporté une victoire ! pendant que le Héro fait résonner son V12, tout le monde s'enlacent et pleurent de joie ... Alesi a également promis que ce sera bientôt son tour ...

Après deux années de vache maigre (mais j'en parlerai peut être dans un topic à part), Ferrari revient enfin à sa place, celle de vainqueur. En un an, Jean Todt, avec l'aide de Luca di Motezemolo, a fait renaître l'équipe.

Vidéo de l'arrivée ici : http://www.dailymotion.com/relevance/se ... ariv_sport

A côté, une autre équipe explose de joie, Ligier ! en effet, ses deux pilotes, Olivier Panis et Eric Bernard, finissent sur le poduim ! on n'avaient plus vue deux Ligier sur le même poduim depuis 1985-1986. Flavio Briator, qui avait racheté l'équipe en début d'année, a eu raison de faire simplement évoluer la JS39 de l'an dernier. Bien qu'elle est peu véloce, elle a comme atout d'être fiable (Panis a eu qu'un seul abandon, et c'est ... un accrochage !), une qualité qui fut pleinement exploité lors de ce Grand Prix.

Enfin saluons également les deux Footwork-Arrows qui finissent dans les points, ainsi que le courage de Erik Comas, sixième. Le pilote francais, suite à la mort de SENNA, a voulu arrêter immédiatement sa carrière ... mais Gérald Larrousse l'a convaincu de poursuive ... bien lui en est prit !

Image

Pendant ce temps, BERGER rayonne sur le poduim ... pourtant il ne peut s'empecher de penser à son ami récemement décédé, Ayrton SENNA ... l'histoire ne dit pas si il lui a dédié sa victoire, mais je pense qu'au fond de lui il l'a fait ...

Berger est un grand pilote hélas méconnu. Si il n'aurait pas été de la même génération de SENNA et eu une bonne monoplace lors de ses deux passages chez Ferrari, il aurait pu être champion. Il avait la rage d'un Rinth et la détermination de Lauda. Il le prouvera pour la dixième fois encore ici à Hockenheim. Ce sera également la dernière fois en 1997 ... mais ceci est une autre histoire ...

Classement :

Image

Lien StatsF1 : http://www.statsf1.com/default.asp?From ... 557%26LG=1
Bébé Fizman du GP. http://gpf1.com.free.fr/BD%20F1%20-%20F ... 1994-9.jpg

Texte de moi :D

Voilà, j'espère que vous allez apprécier :D

Répondre